Arthrose lombaire : comment se passent les infiltrations ?

Arthrose lombaire : comment se passent les infiltrations ?©iStock

L'arthrose lombaire est une affection qui provoque la dégradation des vertèbres lombaires (plus particulièrement, au niveau des disques intervertébraux). L'arthrose lombaire est à l'origine de douleurs intenses, au niveau du bas du dos, difficiles à soulager. Il n'existe pas de traitement véritable. Le traitement est symptomatique et consiste à soulager les douleurs et à diminuer l'inflammation. L'administration d'anti-inflammatoires et la pratique d'infiltrations sont les deux techniques utilisées pour soulager les douleurs dues à l'arthrose lombaire.  


Publicité
Publicité

Définir l'infiltration

Une infiltration consiste à injecter un traitement anti-inflammatoire, directement au contact de la zone douloureuse. Les infiltrations sont effectuées au niveau de certaines zones de la colonne vertébrale, afin de soulager les douleurs liées aux lombalgies telles que la sciatique, l'arthrose lombaire ou la hernie discale.

Publicité

Technique d'injection au cours d'une infiltration

Avant de procéder à l'injection proprement dite, le médecin s'assure qu'il n'existe aucune contre-indication à l'infiltration : allergie, maladie infectieuse, diabète, patient sous anticoagulant, par exemple. Le patient est allongé sur une table, sur le ventre, afin de procéder à l'examen. Le médecin pratique une antisepsie de la peau et une anesthésie locale. Il injecte ensuite un anti-inflammatoire (cortisone) entre deux vertèbres lombaires ou à proximité de la racine nerveuse douloureuse. L'infiltration est effectuée sous contrôle radio. Le médecin injecte la cortisone après avoir injecté un produit de contraste, pour identifier correctement la zone d'infiltration.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité