Arrêt cardiaque : 3 causes possibles

L'arrêt cardiaque peut avoir de multiples causes. Les maladies cardiovasculaires chroniques peuvent provoquer une mort subite par différents mécanismes. En reconnaître les signes avant-coureurs peut parfois l'éviter.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x334.jpg© Istock

Quelles sont les causes cardiovasculaires possibles d'arrêt cardiaque ?

Les pathologies cardiovasculaires, lorsqu'elles sont évoluées et instables, peuvent être à l'origine d'un arrêt cardiaque. Les principales causes de la mort subite sont l'infarctus du myocarde massif, l'accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique majeur et les troubles du rythme cardiaque sévères. Lorsque le système cardiovasculaire est endommagé par de l'athérome et que d'autres facteurs de risque sont présents, comme l'hypertension artérielle, le tabagisme, le diabète ou l'obésité, le risque d'arrêt cardiaque est fortement augmenté et ces sujets doivent être très surveillés.

Publicité

Que faire face à un arrêt cardiaque ?

Publicité

Lorsqu'un sujet fait un arrêt cardiaque, la perte de connaissance est brutale, l'activité respiratoire et le pouls disparaissent. Le premier geste à faire est le massage cardiaque externe et, si un défibrillateur se trouve à proximité, il est nécessaire de l'utiliser. Les secours doivent être appelés en urgence. Lorsque les soins sont rapidement et efficacement prodigués, l'activité cardiaque peut reprendre et le sujet peut être sauvé. Si l'activité cardiaque ne repart pas rapidement, le risque de décès ou de récupération avec séquelles neurologiques définitives est majeur.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité