Un pontage aortocoronaire ?

Publicité
Publicité

Avant le pontage

Les artères de votre cœur (artères coronaires) sont rétrécies ou bouchées.

L’oxygène a donc du mal à arriver jusqu’au muscle cardiaque, notamment dans certaines situations (effort, digestion...). Vous souffrez donc d’insuffisance coronarienne.

Sa manifestation la plus fréquente est la douleur d’angine de poitrine (sensation de serrement dans la poitrine) qui survient à l’effort (voire au repos en cas d’atteinte sévère)

Dans votre cas, les médicaments ou les techniques de dilatation coronaire sont insuffisants (par exemple parce que plusieurs artères sont atteintes) et il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale, le pontage aorto-coronaire.

Celui-ci consiste à utiliser des vaisseaux sains (artères ou veines) pour réaliser un
« itinéraire de déviation » qui va contourner les artères atteintes.

L’intervention va se dérouler dans un centre de chirurgie cardiaque, après une hospitalisation dans un service de cardiologie où ont été effectués les examens pré-opératoires indispensables, et notamment la coronarographie (c’est l’examen principal qui a permis d’évaluer l’atteinte de vos artères coronaires).

Elle a parfois lieu en urgence si votre situation cardiologique est jugée instable.

Pendant

L’intervention se passe sous anesthésie générale.
Le chirurgien va utiliser les veines des jambes (veines saphènes) ou certaines artères du thorax (artères mammaires) pour rétablir une circulation coronaire efficace.

L’intervention dure en général 2 à 4 heures, sa durée pouvant être majorée pour différentes raisons liées à l’anesthésie ou à l’état de vos vaisseaux , si il y a beaucoup de pontages à effectuer, ou en cas de mauvais état du muscle cardiaque.

Vous allez rester hospitalisé dans le service de chirurgie cardiaque pendant 10 à 15 jours, puis vous partirez en convalescence dans un centre spécialisé (centre de réadaptation cardiovasculaire) pendant environ 3 semaines afin de permettre à votre organisme et à votre cœur de se réadapter progressivement à une activité physique régulière.

Après

A votre sortie de l’hôpital et du centre de réadaptation, vous devrez suivre certaines règles de vie simples mais dont l’efficacité a été démontrée :

- avoir un suivi médical et cardiologique régulier et prendre régulièrement vos médicaments.

- corriger vos facteurs de risque cardio-vasculaires : tabac (a arrêter absolument), hyperlipidémie, diabète, surpoids.

- avoir une activité physique régulière.

Ces quelques mesures simples devraient vous permettre de diminuer les risques de refaire un accident cardiaque dans les années qui viennent.

Pour en savoir plus :

Fiche sur le pontage coronarien dasn un site suisse de prévention

Août 2006

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité