Insuffisance coronaire : quelle en est la cause ?

Publicité
Publicité

Quelle en est la cause ?

Dans certains cas, ces valves sont le siège de malformations de naissance (« souffle au coeur » connu depuis l’enfance), ou plus rarement ont été abîmées par des infections (endocardite) ou par un rhumatisme articulaire aigu dans l’enfance.

Publicité
Parfois, certaines maladies cardiaques s’accompagnent de modifications du fonctionnement normal des valves (insuffisance cardiaque, suites d’infarctus).

Quelle peut en être l’évolution ?

Dans tous les cas, l’évolution spontanée peut se faire vers une aggravation, le muscle cardiaque se fatiguant progressivement en raison du surcroît de travail qui lui est demandé : majoration de l’essoufflement, malaises avec parfois pertes de connaissance, palpitations, anomalies du rythme cardiaque, poussées d’insuffisance cardiaque.

Néanmoins cette évolution peut être plus ou moins lente (plusieurs années) selon la maladie.

Que faire en cas d’anomalie valvulaire ?

Tout souffle cardiaque inexpliqué, tout essoufflement anormal ou récent, tout malaise sans cause évidente doit motiver une consultation médicale, et éventuellement un bilan cardiologique.

Les différents examens cardiologiques (ECG, échographie, cathétérisme, éventuellement épreuve d’effort avec mesure des échanges gazeux) permettent de faire le diagnostic, d’orienter le début du traitement, et de surveiller son efficacité.

Dans certains cas un remplacement de la valve malade est cependant nécessaire.Les anomalies des valves cardiaques en bref

Pour en savoir plus : fiche sur l’insuffisance mitrale dans un site de cardiologie

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité