Herpès : les parties du corps à risque

Publicité

L’herpès est une maladie très contagieuse causée par un virus. Sa particularité est qu’une fois contaminé, on ne s’en débarrasse plus. Le virus de l’herpès est capable de s’endormir et de se réveiller dès que l’occasion se présente : une période de stress, de fatigue importante ou lors d'une exposition au soleil qui réveille votre précieux bouton de fièvre.

Publicité

© Fotolia

L’herpès labial

Le symptôme le plus connu de l’herpès est sa forme labiale, plus communément appelée bouton de fièvre. D’abord suintant, il finit par sécher, former une croûte, puis il disparaît, sans laisser de traces. Particulièrement inesthétique, l’herpès buccal reste une forme gênante, mais non douloureuse. Le risque principal est la contagion. Pour l’entourage du patient, il faut éviter tout contact direct avec le bouton de fièvre. On préférera un simple bonjour oral à la traditionnelle bise.

Publicité
L’herpès des parties génitales

Deuxième forme la plus fréquente, l’herpès génital passe le plus souvent inaperçu, puisque des symptômes n’apparaissent que dans 10 % des cas. Chez l’homme, l’herpès peut toucher n’importe quelle partie de l’appareil génital et présente l’avantage d’être visible et souvent peu douloureux. Chez la femme, la lésion est invisible puisqu’elle touche principalement le vagin, mais souvent très douloureuse. Toujours très contagieuse, la forme génitale impose les mêmes précautions que les infections sexuellement transmissibles.

L’herpès sur le reste du corps

Un patient atteint d’herpès peut lui-même contaminer n’importe quelle autre partie de son corps, notamment les doigts et les yeux. Sur les doigts, l’herpès peut faire penser à un panaris. Lorsque les doigts sont contaminés, ils peuvent alors infecter tous les endroits avec lesquels ils entrent en contact, notamment les yeux. L’herpès oculaire est une infection grave pouvant provoquer une perte de la vue au fur et à mesure de la réactivation du virus.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité