Furoncle à l'aine : attention à votre épilation

Furoncle à l'aine : attention à votre épilation

La transpiration et les épilations peuvent entraîner l'apparition de furoncles. Un furoncle à l’aine ou sous l’aisselle devient vite douloureux. Cependant, avec un peu de soin et de patience il s’en ira de lui-même !

Publicité
Publicité

Qu’est-ce qu’un furoncle et comment le soigner ?

Un furoncle est, médicalement, l’infection d’un follicule pilo-sébacé. Plus clairement, un furoncle ressemble à un bouton rouge entouré d’un poil qui, au fur et à mesure du temps, s’infecte de pus. Il est placé dans des zones où la pilosité est la plus importante et donc, pour notre plus grand plaisir, dans des zones où il devient rapidement douloureux (le creux de la cuisse, sous le bras, sur le visage…). Surtout ne percez pas un furoncle au risque qu’il se surinfecte et crée des infections bactériennes multiples ! Lorsqu’il n’est pas malmené par des mains rageuses, un furoncle se videra a priori tout seul au bout d’une dizaine de jours. Toutefois, s’il venait à prendre une forme vraiment douteuse ou à vous causer de la fièvre ou tout autre symptôme, n’hésitez pas à consulter rapidement un médecin généraliste ou un dermatologue.

Publicité

S’épiler malgré un furoncle au niveau de l’aine ou de l’aisselle ?

Publicité
L’épilation, en particulier au niveau de l’aine, est souvent mise en cause dans l’apparition des furoncles. Effectivement l’épilation, notamment à la cire, finit par fragiliser le poil. Alors le poil pousse sous la peau, il s’incarne, et parfois s’infecte. Il devient alors un furoncle. L’idéal, lors de vos séances d’épilation, en particulier de l’aine ou du maillot, serait de pratiquer des gommages réguliers afin d’éviter les poils incarnés et la surinfection. Notons, par ailleurs, que continuer à s’épiler malgré un furoncle au niveau du maillot ou de l’aine représente un risque évident d’infection bactérienne sérieuse.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité