infection bacterienne

Les dernières actualités

Comment reconnaître un syndrome du choc toxique lié aux règles ?

Choc toxique : les symptômes d’alerte

Comment reconnaître les signes d’alerte d’un syndrome du choc toxique lié aux règles ? Comment réagir lorsque les premiers symptômes surviennent ? Medisite vous donne les clefs pour comprendre cette "maladie du tampon".

9 choses que vous ne savez pas sur la prostate

Adénome, troubles érectiles, cancer, orgasme... La prostate, on en parle beaucoup... mais parfois sans savoir ce que c'est vraiment. A quoi sert-elle ? Pourquoi peut-elle grossir ? Comment se passe son examen ? Voici neuf informations que vous devez absolument connaître sur cette organe uniquement masculin.

Furoncle au pubis : est-ce contagieux ?

Si l'apparition d'un furoncle est assez disgracieuse, elle peut aussi être douloureuse. Un furoncle au pubis est généralement le signe d'un poil incarné qui s'est infecté. Alors, comment soigner un furoncle au pubis et est-ce contagieux ? Nos réponses.

Furoncle à l'aine : faut-il le percer ?

Bien qu'il soit généralement douloureux, le furoncle reste le plus souvent sans gravité. Ce bouton  peu esthétique touche majoritairement les adolescentes et les jeunes hommes. Le furoncle localisé sur l'aine est extrêmement fréquent. La tentation de le percer est grande, mais est-ce vraiment la bonne solution ?

Furoncle à l'aine : attention à votre épilation

La transpiration et les épilations peuvent entraîner l'apparition de furoncles. Un furoncle à l’aine ou sous l’aisselle devient vite douloureux. Cependant, avec un peu de soin et de patience il s’en ira de lui-même !

Le moment de la journée où l’on risque le plus d’être malade

Une étude britannique révèle que notre horloge biologique nous rend plus susceptible de développer des infections à certains moments de la journée. Explications.

Pourquoi il ne faut pas garder votre maillot de bain mouillé quand vous séchez

Pour éviter tous risques de mycoses ou de mauvaises bactéries, les femmes devraient s'abstenir de garder sur elles un maillot de bain mouillé selon une gynécologue interrogée par le Huffigton post. 

Furoncle : quels traitements naturels ?

Le furoncle est une infection bactérienne se traduisant par un bouton rempli de pus. Celui-ci est souvent douloureux et les causes les plus courantes sont une transpiration importante, des frottements de tissus ou une trop grande consommation de sucres. Voici comment traiter un furoncle naturellement.

Furoncle : quels traitements naturels ?

Le furoncle est une infection bactérienne se traduisant par un bouton rempli de pus. Celui-ci est souvent douloureux et les causes les plus courantes sont une transpiration importante, des frottements de tissus ou une trop grande consommation de sucres. Voici comment traiter un furoncle naturellement.

Tuberculose pulmonaire : peut-elle se transmettre ?

La tuberculose pulmonaire est la forme la plus fréquente de l'infection bactérienne provoquée par le bacille de Koch. En effet, chez 85 % des patients, la bactérie atteint les poumons et entraîne plusieurs symptômes, en particulier des problèmes respiratoires. En raison de son caractère contagieux, la tuberculose fait partie des maladies à déclaration obligatoire.

Tuberculose osseuse : une infection bactérienne en cause ?

La tuberculose est une infection bactérienne provoquée par le bacille de Koch. Une fois dans l’organisme, le germe atteint les poumons dans 85 % des cas, entraînant une toux et des problèmes respiratoires. Dans certains cas, la bactérie colonise les os : on parle alors de tuberculose osseuse. Cette forme de la maladie affecte surtout les patients immunodéprimés, par exemple ceux qui sont infectés par le VIH.

Furoncle sur le pubis : un poil incarné en cause ?

Le furoncle peut avoir différentes causes. Une bactérie est en effet à l’origine de cette infection sous forme de bouton douloureux, rempli de pus, mais son apparition sur le pubis est souvent le signe d’un poil incarné. Quels sont les symptômes d’un furoncle et comment le traiter ?

Tuberculose urinaire : quels signes ?

La tuberculose est une maladie fréquente qui touche près de 10 millions de personnes par an à travers le monde. Elle est provoquée par une bactérie du genre mycobacterium : le bacille de Koch. Dans 85 % des cas, cette bactérie atteint les poumons. Chez les autres patients, elle peut coloniser les os, les ganglions, le cerveau ou l’appareil urinaire. Dans ce dernier cas, on parle de tuberculose urinaire ou urogénitale.

Tuberculose ganglionnaire : comment se fait le diagnostic ?

La tuberculose est une infection bactérienne contagieuse, qui se transmet par la salive (crachats) ou l’air (toux, éternuements). Dans environ 85 % des cas, la bactérie responsable de la maladie, le bacille de Koch, gagne les poumons. Il arrive parfois qu’elle se loge dans un autre organe, les os ou les ganglions. On parle alors de tuberculose extrapulmonaire et, dans ce dernier cas, de tuberculose ganglionnaire.