Qu'est-ce qu'une diaphyse fémorale ?

Publicité

La diaphyse fémorale est la partie centrale du fémur, l’os de la cuisse.

Publicité

© Fotolia

Rappel anatomique

Le fémur est l’os du corps humain qui est le plus long. Il se situe dans la cuisse. Il est composé de deux épiphyses qui se trouvent aux extrémités et d’une diaphyse qui est sa partie centrale. Cette diaphyse peut être le siège de différents traumatismes.

Publicité
Les atteintes de la diaphyse fémorale
La fracture est l’atteinte la plus fréquente de la diaphyse fémorale. Elle est généralement causée par un choc violent lors d’une chute ou d’un accident de voiture ou de vélo. L’os peut être fêlé, partiellement ou totalement cassé. Les fractures se produisent soit dans la partie supérieure du fémur « la région du petit trochanter » ou dans sa partie inférieure « la région supra condylienne » située au-dessus de l’articulation du genou. On parlera alors de fracture diaphysaire. On distingue les fractures diaphysaires :
• Fermées
• Ouvertes
• Simples
• Complexes
• Transversales
• Obliques
• Spiroïdes
• Stables
• Instables

Les symptômes et traitements

Lors d’une fracture de la diaphyse fémorale, il se produit un gonflement très important de la cuisse accompagné ou non d’un hématome et d’une forte douleur. Une déformation ainsi que l’impossibilité de se servir de sa jambe sont les signes d’une fracture. Une pâleur, une hypotension ainsi que des troubles du rythme cardiaque peuvent apparaître (tachycardie). La chirurgie est nécessaire afin de réduire la fracture. L’ostéosynthèse est la technique qui va permettre d’immobiliser l’os grâce à des plaques métalliques qui seront vissées sur l’os. La durée de l’hospitalisation sera en fonction de la gravité de la fracture. Une rééducation est souvent nécessaire après la consolidation de la fracture.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité