Hernie discale cervicale C3-C4 : les solutions

Publicité

Une hernie discale cervicale peut survenir suite à un important traumatisme. On parle dans ce cas de hernie discale cervicale molle. Elle peut aussi faire son apparition chez les personnes âgées, notamment celles qui souffrent d’arthrose. On parle alors de hernie discale cervicale dure. Mais, en cas de hernie discale cervicale C3-C4 quelles solutions existent ?

Publicité

Hernie discale cervicale : les traitements

Dans un premier temps, le traitement des hernies discales cervicales est orthopédique (exercices de kinésithérapie et éventuellement port d’une minerve) et/ou médical. Les médicaments (antalgiques, anti-inflammatoires, myorelaxants voire corticoïdes), associés à du repos, permettent de soulager environ 80 % des douleurs. Si après un certain temps ces traitements se révèlent insuffisants et qu’il n’y a pas d’amélioration des symptômes, il faudra envisager une intervention chirurgicale. Pratiquée sous anesthésie générale, l’opération est aujourd’hui bien maîtrisée. Le chirurgien réalise de petites incisions par lesquelles il fait passer ses instruments. En cas de hernie discale cervicale C3-C4, il retire une partie du disque intervertébral situé entre la troisième et la quatrième vertèbre cervicale.

Publicité
Suite de l’opération d’une hernie discale cervicale

Suite à l’opération d’une hernie discale cervicale, quelques effets indésirables sont à prévoir dans les premiers temps. Généralement, les patients éprouvent des engourdissements de la main et des doigts et une fonte des muscles. Ces troubles vont disparaître par la suite mais pour retrouver rapidement une force musculaire normale, des séances de kinésithérapie seront programmées deux semaines après l’opération.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité