Les causes de la polyarthrite rhumatoide

Publicité

La polyarthrite rhumatoïde est une pathologie touchant entre 0,5 et 1% de la population. C'est la forme de rhumatisme articulaire la plus fréquente et selon sa gravité et son mode d'évolution, elle peut avoir de graves conséquences pour la personne atteinte. Le point sur cette pathologie et ses causes possibles.

Publicité

Rhumatisme© Fotolia

La polyarthrite rhumatoïde, un rhumatisme pouvant être invalidant

En cas de polyarthrite rhumatoïde, la membrane située autour de l'articulation devient rigide. Les tissus osseux et cartilagineux sont détruits progressivement. L'articulation s'enraidit et les mouvements deviennent de plus en plus difficiles. La particularité de cette pathologie est qu'elle touche plusieurs articulations, voire, dans les formes les plus graves, des organes internes qui subissent également une inflammation. L'évolution se fait généralement par poussées espacées par des périodes de rémissions complètes ou partielles. Avec le temps, les articulations touchées se déforment ce qui rend l'invalidité permanente.

Publicité
La polyarthrite rhumatoïde, les causes de ce rhumatisme inflammatoire chronique

Actuellement, les causes de la polyarthrite rhumatoïde restent méconnues. Il s'agit d'un processus inflammatoire dans lequel la réaction immunitaire de l'organisme se dirige contre lui-même et non contre des agents pathogènes extérieurs (comme les virus ou les bactéries). Il s'agit donc d'une maladie auto-immune. Bien que sa cause ne soit pas bien définie, il semblerait qu'une composante génétique entre en jeu car plusieurs gènes ont été identifiés comme potentiellement inducteurs de cette réaction auto-immune. Des facteurs hormonaux sont aussi désignés comme potentiellement à l'origine de cette pathologie qui touche d'ailleurs 3 fois plus souvent les femmes que les hommes. Certaines habitudes de vie, le tabagisme notamment, sont également impliquées dans ce processus. Enfin, une réaction immunitaire (la défense de l'organisme contre une infection par exemple) peut parfois être à l'origine d'une poussée de polyarthrite rhumatoïde. La polyarthrite rhumatoïde est donc, pour l'instant, considérée comme une maladie auto-immune multifactorielle.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité