Coton-tige et saignement de l'oreille : attention à l'otorragie

Publicité
Le coton-tige est largement employé pour nettoyer les oreilles, mais il peut présenter un danger pour le tympan et le conduit auditif externe s'il est mal ou trop fréquemment utilisé. Il peut provoquer un saignement qui se complique facilement d'otite.
Publicité

vignette-focus-500x334.jpg© Istock

Pourquoi le coton-tige peut-il provoquer un saignement d'oreille ?

Le saignement d'oreille, ou otorragie, est un écoulement de sang qui provient du conduit auditif externe ou d'une perforation tympanique. Lorsque le coton-tige est trop souvent utilisé ou trop enfoncé dans l'oreille, il endommage la peau du conduit auditif et provoque une otorragie qui peut conduire à une otite par surinfection. Quand le coton-tige va jusqu'à perforer le tympan, l'otorragie s'accompagne d'une douleur intense et de difficultés auditives. La cicatrisation est longue et les séquelles fréquentes.

Publicité
Comment utiliser le coton-tige correctement et bien se nettoyer les oreilles ?

Le cérumen est produit uniquement dans la partie externe du conduit auditif, c'est-à-dire dans la zone pileuse. Il n'est donc pas nécessaire d'enfoncer trop loin le coton-tige pour en enlever le surplus. Il n'est également pas utile de le faire quotidiennement. Deux à trois fois par semaine suffisent. Certains sprays auditifs à l'eau oxygénée ou à l'eau de mer peuvent être employés pour nettoyer les oreilles. Ils permettent bien souvent de se passer totalement du coton-tige. Un mouchoir humide appliqué avec le petit doigt à l'entrée du conduit auditif peut suffire à enlever le cérumen.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité