Douleurs neuropathiques périphériques ou centrales : la différence

Les douleurs neuropathiques correspondent à une atteinte du système nerveux. On distingue les douleurs neuropathiques périphériques qui correspondent à l'atteinte d'un ou plusieurs nerfs, en dehors de la moelle épinière, et les douleurs centrales dont l'origine se localise au niveau du cerveau ou de la moelle épinière.

Publicité
Publicité

6241713-inline-500x352.jpg© Istock

Quelles sont les causes des douleurs neuropathiques périphériques ?

Les douleurs neuropathiques périphériques correspondent à l'atteinte d'un ou plusieurs nerfs. La douleur peut être soit post-traumatique, soit compressive comme la sciatalgie par hernie discale par exemple, soit secondaire au diabète ou à l'infection par le VIH. Elle peut également être post-chirurgicale. Le traitement diffère selon les causes. Lorsqu'elle est d'origine compressive, la douleur peut être soulagée par une décompression chirurgicale. Dans les autres cas, on propose des traitements antalgiques spécifiques.

Publicité

A quoi peuvent être dues les douleurs neuropathiques centrales ?

Publicité

Les douleurs neuropathiques centrales peuvent être la conséquence d'un accident vasculaire cérébral, d'une lésion de la moelle osseuse ou d'une sclérose en plaques. Les pathologies neurologiques ou métaboliques générales peuvent également être à l'origine de ce type de douleurs. Le traitement est, là encore, fonction de la cause de la douleur. On peut proposer des antidépresseurs tricycliques ou des anticonvulsivants, qui sont assez efficaces sur ce type de douleur. Une grande place est également laissée aux traitements non médicamenteux.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité