Rhume et yeux qui pleurent : le lien

Le rhume peut être dû à un virus ou à une allergie. Il se caractérise par différentes manifestations, comme un écoulement nasal, des éternuements, des maux de tête, de la fatigue, ou encore des yeux qui pleurent. Les symptômes d'un rhume durent généralement une semaine. Mais pourquoi avons-nous les yeux qui pleurent lorsque nous sommes enrhumés ?

Publicité
Publicité

6391616-inline-500x334.jpg© Istock

Les yeux qui pleurent : un symptôme banal provoqué par un rhume viral

Les yeux qui pleurent sont un symptôme habituel apparaissant chez une personne affectée par un rhume viral. Ces signes ne sont pas graves, mais ils ont des conséquences désagréables sur la vie du malade. Il est très fréquent que les symptômes de la sphère ORL, comme les écoulements nasaux et la congestion nasale, se propagent vers la sphère oculaire. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir, tant que la personne n'a pas de fièvre et ne développe pas d'autres symptômes. En effet, si l'inflammation des yeux est trop présente, il peut aussi s'agir d'une conjonctivite devant être soignée à l'aide d'un collyre antiseptique.

Publicité

Les yeux qui pleurent et la conjonctivite allergique

Publicité

En cas de rhinite allergique, les yeux qui pleurent peuvent provoquer une conjonctivite allergique. Les signes de cette maladie sont des picotements, des paupières gonflées, des démangeaisons, mais aussi des sensations gênantes dans les yeux. Il est donc important de consulter un médecin, si les symptômes du rhume allergique se développent de manière trop intense à ce niveau. Certains collyres sont spécifiquement conçus pour apaiser les conjonctivites allergiques.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité