Inhalation anti rhume : des contre-indications ?

Inhalation anti rhume : des contre-indications ?©iStock

Pour soulager un rhume, l'inhalation est parfois conseillée. Quelles sont les contre-indications des inhalations anti rhume ? Quelles sont les autres solutions pour soigner un rhume ?

Publicité
Publicité

Quelles sont les contre-indications des inhalations anti rhume ?

Les inhalations anti rhume consistent à mélanger des huiles essentielles ou des plantes médicinales dans de l'eau et à faire bouillir l'ensemble afin de produire des vapeurs. L'inhalation des vapeurs permet de se débarrasser des mucosités gênantes lors d'un rhume. Néanmoins, il existe certaines contre-indications. Il est déconseillé, par exemple, d'avoir recours aux inhalations si vous souffrez d'allergies ou si vous êtes asthmatique. Les inhalations doivent également être pratiquées avec des dosages beaucoup plus faibles et sous haute surveillance chez les enfants et les personnes âgées. De plus, certaines huiles essentielles, comme l'eucalyptus, ne doivent pas être utilisées chez les enfants de moins de six ans et chez les femmes enceintes ou allaitantes.

Quelles sont les autres solutions pour lutter contre un rhume ?

Publicité

Si vous ne pouvez pas pratiquer d'inhalations pour soulager votre rhume, dégagez vos voies respiratoires avec de l'eau salée ou du sérum physiologique à instiller directement dans les narines. Cela permet de décongestionner les conduits nasaux et d'éviter une surinfection. Les infusions de thym sont également conseillées lors d'un rhume car le thym possède des propriétés antiseptiques. Les boissons chaudes, quant à elles, permettront de réhydrater votre organisme asséché par le rhume.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité