Sinusite : une conséquence possible de la grippe

Parmi les nombreuses complications possibles de la grippe, on trouve… la sinusite ! Si cette inflammation des sinus est souvent virale, elle peut également être secondaire à une surinfection bactérienne. Quels sont les symptômes de la sinusite ? De quel traitement fait-elle l’objet ?

Publicité
Publicité

6049353-inline-500x333.jpg© Istock

Sinusite : causes et symptômes

Les sinus sont les structures anatomiques responsables de la production des sécrétions nasales. Or, le mucus contient énormément d’agents antiviraux que le système immunitaire va mettre en œuvre en cas d’attaque pathogène, comme peut l’être, par exemple, le virus de la grippe. Si cette maladie virale est bénigne, elle peut contribuer à une inflammation massive des sinus et, à terme, à une prolifération bactérienne en leur sein. C’est la sinusite. En plus d’engendrer une congestion nasale, cette dernière se caractérise également par des maux de tête, de la fièvre, des éternuements intempestifs ou encore une fatigue accrue.

Publicité

Sinusite : traitement et prévention

Publicité

Lorsque la sinusite constitue la complication de la grippe, elle fera l’objet d’une antibiothérapie adaptée afin d’éradiquer la multiplication des bactéries au sein des sinus. Dans ce type de cas, l’amoxicilline est généralement administrée en traitement de première intention. Cette prise en charge ne vaut que pour une sinusite bactérienne, car la sinusite virale, elle, ne requiert qu’un traitement symptomatique. Pour limiter les risques de contracter une sinusite lorsque l’on souffre d’une grippe, il est indispensable de se moucher régulièrement et, surtout, de bien se laver les mains après chaque mouchage. Il est également conseillé d’éviter les environnements enfumés et surchauffés.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité