Le rôle du système immunitaire contre le virus du rhume

En hiver, le rhume atteint une fréquence considérable. C'est une maladie bénigne, mais fatigante par ses symptômes inflammatoires. Le rôle du système immunitaire est fondamental pour s'en débarrasser au plus vite.

Publicité
Publicité

6049306-inline-500x333.jpg© Istock

Pourquoi est-on plus sujet au rhume en hiver ?

Le rhume est causé par un virus qui se multiplie plus facilement au froid. En hiver, on se trouve plus souvent rassemblé à l'intérieur d'espaces confinés, et cela favorise la transmission du virus d'un individu à l'autre. Le rhume provoque des symptômes inflammatoires tels qu'un écoulement nasal abondant, une toux, des éternuements ou encore un mal de gorge. Ces hypersécrétions sont également responsables de la contagiosité et de l'importance des épidémies hivernales.

Publicité

Comment agit le système immunitaire pour se débarrasser du rhume ?

Lorsqu'un individu est en contact avec le virus du rhume, son système immunitaire se met immédiatement en route, pour le défendre, en augmentant le nombre de globules blancs actifs contre ce virus, avant même l'apparition des symptômes. L'activation du système immunitaire est aussi, en partie, responsable des symptômes inflammatoires en favorisant l'écoulement et ainsi l'élimination du virus. Si le rhume est plus fréquent en hiver, c'est aussi parce que les défenses immunitaires naturelles sont moins fortes lorsqu'il fait froid. La guérison est obtenue en 7 jours environ, sans qu'aucun traitement, autre que des médicaments de confort, ne soit nécessaire. Seule une surinfection nécessite la mise sous antibiotiques.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité