Grippe : 3 boissons à éviter

Une épidémie de grippe touche actuellement la France depuis 3 semaines. Fatigue, fièvre, douleurs musculaires... Pour mieux la combattre et ne pas aggraver les symptômes, voici les trois boissons à ne pas prendre parce qu'elles affaiblissent encore plus l'organisme. 

Publicité
Publicité

© Adobe StockDepuis la semaine du 18 au 24 décembre 2017, la France entière a dépassé le seuil épidémique de cas de grippe sauf la Corse, selon un communiqué de la Direction générale de la sécurité sanitaire. Principalement dangereuse pour les enfants en bas âge, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes immuno-déficientes, cette maladie met à mal nos défenses immunitaires et rend complètement à plat. Il faut mettre toutes ses forces de son côté pour combattre le virus. Pour aider son organisme, il y a cependant quelques boissons à éviter qui peuvent l'affaiblir.

Jus d'orange : la fausse bonne idée qui fragilise

Non au grog. Même si nos grands-mères recommandaient un bon grog pour se remettre, à moins de supprimer l’alcool, c’est une mauvaise idée. "L’organisme est comme un château fort, explique le Dr Richard Haddad, médecin généraliste. Il y a quatre barrières principales qui le défendent : le mucus, la paroi digestive, le système immunitaire et le microbiote. Lorsque le virus de la grippe se développe dans l’organisme, il endommage ces quatre parois.” L’alcool reconnu pour affaiblir le système immunitaire, fragilise encore plus ces barrières qui perdent plus de chances de combattre la grippe. "L’alcool a également un effet déshydratant qui amoindrit l’organisme, mieux vaut une simple décoction de plantes" , ajoute le spécialiste.

Publicité

Non au jus d'orange. "Jusqu’ici on recommandait souvent du jus d’orange comme il est riche en vitamine C, même moi je le disais avant, explique notre interlocuteur. Mais aujourd’hui je dirais que c’est déconseillé." Pourquoi ? Les fruits acides comme l’orange, le citron ou le pamplemousse fragilisent la muqueuse digestive l’une des protections de l’organisme qui lutte contre les microbes. "De plus, ils peuvent provoquer une diarrhée. Or, mieux vaut éviter que la grippe devienne intestinale" ajoute le Dr Richard Haddad. Préférez un jus de pomme, de canneberge ou un jus de légume, moins acidifiant, mais riche en vitamines.

Non aux boissons sucrées. Grand ennemi de l’organisme lorsqu’il est en excès : le sucre . "Le sucre est dénigré parce qu’il a la réputation de diminuer les défenses immunitaires, confirme le médecin. Préférez une boisson sans sucre ou du moins sans sucre ajouté." Il met au passage en garde contre le contenant des boissons : "Parfois on verse son jus de fruits dans une bouteille en plastique, or certaines, exposées à la lumière du soleil peuvent diffuser du bisphénol, un composant qui risque d’altérer la boisson et gâcher l’efficacité des éléments nutritifs utiles pour lutter contre la maladie."

Les produits laitiers augmentent ils la sécrétion de mucus ?

Il y a une vingtaine d’années environ, un débat selon lequel les produits laitiers augmentaient la sécrétion de mucus a fait surface. Un facteur dont on n’a pas besoin lorsqu’on a la grippe étant donné que la gorge, le nez et les bronches sont déjà très pris. Mais est-ce qu’il faut pour autant réellement supprimer le lait qui reste riche nutritionnellement ? Selon notre interlocuteur, il y a effectivement eu des hypothèses mais qui n’ont pu jusqu’à maintenant prouver cet effet sur le mucus.

En revanche, une étude menée par un groupe de recherche de Clermont-Ferrand, avec à sa tête le chercheur en nutrition Anthony Fardet, a montré l'énorme potentiel antioxydant du lait, à condition de bien choisir son produit. "Il est écrit que ces bénéfices ont été trouvés sur du lait fermenté cru, dont les vaches ont été nourries sans engrais, c’est pourquoi il est important de faire attention à ses fournisseurs" explique notre interlocuteur, particulièrement lorsqu’on est malade. Il a été démontré que le lait contenait des éléments nutritionnels importants comme la caséine, le glutation, le co-enzyme Q10 (un anti-vieillissement utile car attaqué en cas de grippe) et des vitamines E, A et D.

A l'inverse de tout ça pour se remettre plus facilement, le médecin généraliste conseille "à tous les stades de la grippe de consommer les fameux 5 fruits et légumes par jour, et des protéines pour récupérer assez d'énergie".

Les aliments fétiches contre la grippe ? Les oeufs crus biologiques, la noix de coco, la myrtille, la propolis, le thé et les décoctions d'herbe et éviter tous les aliments transformés.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité