Extinction de voix : une complication de la grippe

Publicité
La toux sèche et la pneumonie font partie des complications de la grippe saisonnière. Plus rarement, la grippe peut entraîner une extinction de voix. Médicaments, plantes, remèdes homéopathiques : découvrez les différents traitements proposés pour retrouver votre voix.
Publicité

5495276-inline-500x428.jpg© Istock

L’extinction de voix résulte d’une laryngite

Situé au niveau de la gorge, entre le pharynx et la trachée, le larynx abrite les cordes vocales. Chez les personnes atteintes de grippe, cet organe peut s’enflammer : on parle alors de laryngite. Cette inflammation a pour conséquence directe une extinction de voix.

Publicité
Les autres causes d’extinction de voix

Outre la grippe, d’autres troubles et pathologies peuvent être responsables d’une laryngite et d’une extinction de voix, notamment une bronchite, une trachéite, une tumeur ou un reflux gastro-œsophagien (RGO).

Que faire en cas d’extinction de voix ?

Les cordes vocales doivent avant tout être ménagées. Vous devez éviter de fumer, de boire de l’alcool ou du café. Des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont prescrits si la grippe responsable de la laryngite est d’origine bactérienne. Si vous préférez les remèdes naturels, vous pouvez opter pour la phytothérapie. Préparez des infusions à base d’eucalyptus, de lavande ou de thym, placez votre visage au-dessus du bol, couvrez-vous la tête avec une serviette et inhalez. Répétez le traitement plusieurs fois par jour jusqu’à l’amélioration des symptômes. Vous pouvez également prendre un remède homéopathique, comme Homeovox® ou Voxpax®.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité