Incontinence urinaire : l'hygiène intime pour éviter les infections vulvo-vaginales

Incontinence urinaire : l'hygiène intime pour éviter les infections vulvo-vaginales©iStock

Taboue, l’incontinence urinaire touche plus de monde qu’il n’y paraît. Ce trouble urinaire qui se caractérise par des pertes d’urine involontaires et incontrôlables peut avoir de nombreuses conséquences parmi lesquelles figurent les infections vulvo-vaginales.

Publicité
Publicité

L’incontinence urinaire : quelles causes ?

Chez la femme, les fuites urinaires peuvent avoir de multiples origines, même si les accouchements difficiles, les grossesses répétées, les rétrécissements urétraux et les prolapsus génitaux en constituent les principales causes. C’est la raison pour laquelle, d’ailleurs, les femmes souffrent davantage d’incontinence urinaire que les hommes. Chez ces messieurs, ce seront plutôt les suites d’une ablation de la prostate, par exemple, qui seront susceptibles d’entraîner ce type de trouble urinaire.

L’incontinence urinaire : quelles conséquences ?

Publicité

En plus de l’inconfort et du sentiment de honte qu’ils génèrent, les troubles urinaires peuvent occasionner d’autres affections, à l’image des infections urinaires ou des infections vulvo-vaginales. En effet, le contact répété des muqueuses génitales avec de l’urine favorise la prolifération bactérienne. Aussi est-il recommandé d’observer une bonne hygiène intime et de changer régulièrement les protections hygiéniques. Attention toutefois à ne pas se laver trop souvent, sous peine d’augmenter les risques d’irritations, voire d’allergies. Dans tous les cas, il est impératif de consulter un gynécologue, seul praticien habilité à mettre en place un traitement adapté.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité