Blessure musculaire : la déchirure

La déchirure musculaire, bien connue des sportifs, peut concerner tout le monde. Si cette dernière peut prendre différentes formes, la déchirure du mollet compte parmi les blessures musculaires les plus fréquentes.

Publicité
Publicité

© Istock

Déchirure musculaire : définition

Publicité

La déchirure musculaire, appelée aussi claquage, est une blessure musculaire due à un effort physique extrême ou à un choc. Elle se définit par la rupture des fibres musculaires, lors d’une sollicitation intense et brutale d’un muscle, et peut engendrer un hématome. A l’origine de violentes douleurs, la déchirure musculaire nécessite une prise en charge médicale rapide : négliger ce type de lésion risque en effet d’entraîner récidives et/ou complications.

Déchirure du mollet : causes, traitement et prévention

Lorsque l’on constate une rupture des fibres du triceps sural, on parle de déchirure du mollet. Cette blessure musculaire est assez typique d’un effort effectué sans échauffement préalable ou après un échauffement insuffisant. C’est une blessure musculaire fréquente chez les sportifs, qui rend immédiatement la marche impossible. Une poche de glace doit être posée sans délai sur le mollet afin d’atténuer la douleur, tandis que la jambe concernée par la déchirure doit impérativement être immobilisée, si possible en élévation afin de limiter les risques de gonflement. Une consultation chez un médecin s’impose. Un traitement à base d’antalgiques est alors prescrit.

Prévenir les blessures musculaires passe donc inévitablement par une bonne préparation à l’effort, à savoir un échauffement suffisant des muscles.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité