La fatigue, un symptôme de la maladie

Publicité

Tout le monde connaît des épisodes de fatigue dans sa vie : changement de saison, stress ou simple état grippal peuvent altérer notre forme de manière passagère. Parfois, la fatigue peut s’installer durablement sans raison apparente : elle peut alors être le signe d’une maladie. Quelle affection cache une fatigue qui dure ? Le tour de la question.

Publicité

fatigue© Fotolia

La fatigue, symptôme d’une mononucléose

Une fatigue intense au moindre effort est le premier signe qui doit faire penser à une mononucléose. Aussi appelée " maladie du baiser ", cette maladie généralement bénigne entraîne une grande fatigue nécessitant l’immobilisation pour repos pendant 15 jours. Cependant, la fatigue seule ne permet pas le diagnostic de la maladie qui s’accompagne généralement de la présence de ganglions, de fièvre ou encore de maux de gorge.

Publicité
Et si la fatigue était due à une hépatite ?

Parmi les autres affections les plus fréquentes entraînant une fatigue importante – aussi appelée asthénie – figurent les hépatites. Maladies silencieuses, car touchant principalement le foie, leur principale manifestation est la fatigue intense souvent associée à des nausées ainsi que des vomissements, de la fièvre, une perte d’appétit et des troubles digestifs pour l’hépatite B et des urines foncées pour la C.

Fatigue, le signe d’une dépression

Si la fatigue peut être le signe d’une maladie infectieuse, elle peut aussi traduire une atteinte morale ou psychologique. La dépression se traduit effectivement par une très grande fatigue. Les personnes ont l’impression de n’avoir aucune énergie, malgré un sommeil réparateur ou du repos, et dépasser la fatigue pour effectuer les tâches du quotidien paraît même insurmontable. Il est alors important de consulter pour éviter que la dépression ne s’aggrave.

La fatigue, une maladie à part entière

Une fatigue durable – durant plusieurs mois – qui n’est due à aucune maladie peut être le symptôme de ce que l’on appelle une " fatigue chronique ". Méconnue, c’est pourtant une affection neurologique invalidante. Sa cause est encore mystérieuse pour le moment, même si l'on sait que d’autres symptômes se manifestent dans le cadre de cette pathologie : troubles de la mémoire, problèmes de concentration ou de mémoire, douleurs diverses (muscles, articulations, maux de tête…) et un sommeil qui n’est pas réparateur.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité