Pâtes : un aliment à éviter en cas de ballonnements

Publicité

Seule ou associée à divers facteurs, une mauvaise hygiène alimentaire peut rapidement mener à des désagréments, comme des ballonnements et gaz. Il est alors important de prendre de nouvelles mesures hygiéno-diététiques pour éviter ces ballonnements, et d'abandonner notamment certains aliments comme les pâtes à base de farine de blé.

Publicité

© Fotolia

Quelles sont les causes des ballonnements ?

Les troubles du système digestif, comme les ballonnements, font généralement suite à des excès ponctuels ou à de mauvaises habitudes alimentaires. Et lorsque s'ajoutent des périodes de stress et un manque d'activité physique, il est possible de souffrir de ballonnements chroniques, mais aussi de douleurs, de crampes ou encore de flatulences malodorantes.
Il est alors important de boire suffisamment, de privilégier le fait maison et les produits frais, en particulier les fruits et légumes cuits comme la pomme, le raisin, la carotte, le fenouil, ainsi que la viande blanche et le poisson maigre.

Publicité
Pourquoi éviter les pâtes lorsque l'on souffre de gaz et ballonnements ?

À l'inverse, certains aliments doivent être abandonnés lorsque l'on souhaite améliorer son transit intestinal, et notamment les produits transformés, la viande rouge, la charcuterie, les produits laitiers, la tomate, le chou, l'oignon, mais aussi les pâtes à base de farine de blé. Ces dernières contiennent en effet du gluten, au même titre que les céréales comme l'épeautre, le petit épeautre, le seigle et le kamut.
Il arrive que certaines personnes soient sensibles au gluten sans être pour autant atteintes de maladie cœliaque. Dans ce cas, les ballonnements sont l'un des désagréments que l'on peut rencontrer. Il existe désormais dans les rayons de nos supermarchés ou magasins bio des pâtes sans gluten au maïs ou encore au sarrasin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité