Sarriette

Nom latin: 

Satureja montana, Satureja hortensis

Nom(s) vulgaire(s): 

Sarriette des montagnes, sarriette vivace, herbe de Saint-Julien, savourée, poivre d’âne, poivrette

Famille: 

Lamiacées

Période de récolte: 

Juillet à octobre

Sarriette : Propriétés

La sarriette est traditionnellement utilisée pour ses bienfaits digestifs. Elle peut ainsi être prescrite contre la diarrhée (1), les flatulences ou pour stimuler la digestion. La plante possède aussi des effets anti-bactériens et anti-fongiques (2), anti-inflammatoires et anti-douleur (3). Localement, la plante peut exercer une action antiseptique et être utilisée pour soigner les petites plaies, les mycoses cutanés, les aphtes, le muguet et l’angine. Son huile essentielle peut, elle, être recommandée en cas de bronchite et de cystite. Enfin, une étude a démontré qu’un extrait de sarriette pourrait protéger du cancer du foie (4).

Publicité
Sarriette : Etudes scientifiques

(1) Hajhashemi V, Sadraei H, Ghannadi AR et al. Antispasmodic and anti-diarrhoeal effect of Satureja hortensis L. essential oil. J Ethnopharmacol. 2000;71:187-192.
(2) - Sahin F, Karaman I, Gulluce M et al. Evaluation of antimicrobial activities of Satureja hortensis L. J Ethnopharmacol. 2003;87:61-65.9.
- Gulluce M, Sokmen M, Daferera D et al. In vitro antibacterial, antifungal, and antioxidant activities of the essential oil and methanol extracts of herbal parts and callus cultures of Satureja hortensis L. J Agric Food Chem. 2003;51:3958-3965.
(3) Hajhashemi V, Ghannadi A, Pezeshkian SK. Antinociceptive and anti-inflammatory effects of Satureja hortensis L. extracts and essential oil. J Ethnopharmacol. 2002;82:83-87.
(4) Lin LT, Liu LT, Chiang LC et al. In vitro anti-hepatoma activity of fifteen natural medicines from Canada. Phytother Res. 2002;16:440-444.

Sarriette : Histoire

Le terme "sarriette" serait apparu dans le langage en 1398. La plante serait originaire d’Asie et aurait été utilisée régulièrement en cuisine comme en médecin par les Égyptiens, les Grecs et les Romains. Sa culture en Italie remonte à l’Antiquité, et en Europe centrale au Moyen-Âge. On en tire aujourd’hui une huile essentielle employée comme assaisonnement mais aussi en parfumerie et dans la fabrication de savons et de dentifrices.

Sarriette : Comment la reconnaître?

La sarriette est un arbrisseau mesurant 10 à 40cm de haut et poussant surtout dans les zones calcaires de l’Europe méridionale. Ses feuilles opposées sont fines, pointues aux extrémités et luisantes. Ses fleurs ont une corolle blanche ou tachetée de rose et sont réparties le long de l’extrémité supérieure de la tige.

Sarriette : Parties utilisées

Les feuilles et les sommités fleuries.

Sarriette : Posologie

En usage interne

Contre les éructations, les flatulences et la diarrhée

Infusion : 20g de sommités séchées pour 1 litre d’eau bouillante, infuser 10 min, filtrer et boire 2 à 3 tasses par jour.

Contre la bronchite, la cystite

Huile essentielle : sur prescription médical uniquement.

En usage externe

Contre les petites plaies

Infusion : 30g de sommités séchées pour 1 litre d’eau bouillante, infuser 10 min, filtrer et nettoyer la plaie avec la préparation.

Contre les mycoses cutanées

Compresses : Imbiber un linge de l’infusion indiquée ci-dessus et appliquer localement.

Contre les aphtes, le muguet, l’angine

Gargarismes : Appliquer l’infusion indiquée ci-dessus 3 ou 4 fois par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Sarriette : Précautions d'emploi

A ce jour et aux doses recommandées, les feuilles et les sommités fleuries de la sarriette utilisées en infusion n’ont présenté aucune toxicité.

Attention par contre à l’huile essentielle ! En usage externe, elle peut irriter la peau et en usage interne, son utilisation ne doit se faire que sur avis médical.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Sarriette : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité