Sardine

Sardine : Intérêt nutritionnel

Des omégas 3. La sardine est considéré comme un poisson gras. Mais elle contient surtout des graisses insaturées, dont les fameux omégas 3.Ces bonnes graisses sont réputées pour prévenir la santé cardio-vasculaire.
De la vitamine D. La sardine est une abondante réserve de vitamine D, indispensable à la fixation du calcium. Elle contient aussi des vitamines A et E dont les vertus antioxydantes sont largement connues !
Du calcium. La chair de la sardine contient du calcium. Elle était ainsi particulièrement recommandée aux femmes enceintes et aux jeunes mamans.
Des nutriments essentiels. La sardine fournit du fer, du magnésium, du phosphore, du cuivre, du zinc et du sélénium.

Publicité
Sardine : Son histoire

La pêche et la consommation de la sardine remontent à des milliers d'années ! Les Phéniciens, les Egyptiens, les Grecs et les Romains connaissaient très bien ce petit poisson bleu et la consommaient fraîche ou la conservaient dans du sel. Elle pouvait même être pressée pour que son huile serve à l'éclairage. Au Moyen Âge, la sardine était consommée par tous les peuples d'Europe, même les plus pauvres. De nouvelles techniques de conservation firent leur apparition : vinaigre, huile d'olive ou beurre fondu. Pour la France, c'est la Bretagne qui s'illustre comme la plus ancienne région productrice de sardines en conserves. Des cuves pour salaison datant de l'époque Gallo-romaine ont été retrouvées dans la baie de Douarnenez.

Famille

Clupéidés.

Sardine : Sa production

La sardine est présente du printemps à l’automne en Méditerranée, en Atlantique nord et dans le golfe de Gascogne. Elle vit dans les eaux côtières jusqu’à 120 m de profondeur. Différentes techniques de pêches sont utilisées : "au lamparo" en Méditerranée, à la ligne en Atlantique mais aussi à la senne tournante et aux chaluts pélagiques. En 2011, près de 16 200 tonnes de sardines ont été pêchées en France, dont 80% proviennent des trois ports du Sud-Finistère : Saint-Guénolé Penmarc’h, Douarnenez et Concarneau.

Saison

Printemps, Eté, Automne.

Conseils d'achats et d'utilisation

Une sardine fraîche se reconnaît à son aspect ferme, luisant et sans taches. C'est un poisson fragile qui ne doit pas être trop manipulé. Choisir de préférence des sardines de très petites tailles non vidées pour la friture, et plus grosses pour la préparation à l'escabèche. On peut aussi la consommer grillée au barbecue ou en tartare. Pour les sardines à l'huile en conserve, il faut les retourner une fois par mois.

Précautions

Les sardines sont riches en purines, des substances qui permettent de produire de l'acide urique. Les personnes souffrant de goutte doivent éviter leur consommation.

Recettes

Sardines à l'orientale
Sardines à la moutarde

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité