Acidocétose diabétique : le premier symptôme

Acidocétose diabétique : le premier symptôme©iStock
Publicité

L’acidocétose diabétique est une complication du diabète de type 1 qui, comme l’hypoglycémie, fait son apparition si le traitement du diabète n’est pas correctement adapté. Ce symptôme est grave, et doit être immédiatement pris en charge afin de réadapter le dosage du traitement par insuline. Focus sur l’acidocétose diabétique.

Publicité

Traitement du diabète de type 1

Le traitement du diabète de type 1 consiste à prendre quotidiennement et à vie un traitement d’insuline. Le traitement passe soit par deux à trois injections sous-cutanées chaque jour, soit par la pose d’une pompe à insuline. La quantité d’insuline dépend du poids du patient, de sa glycémie (taux de sucre dans le sang), de la quantité de glucides qui seront apportés par l’alimentation (d’où l’importance de la surveiller de très près) et de l’activité physique qui aura lieu dans les heures qui suivent. En effet, tous ces paramètres sont susceptibles de faire varier le taux de sucre sanguin et donc la quantité d’insuline nécessaire. Or, si la dose n’est pas adaptée, des complications peuvent faire leur apparition : l’hypoglycémie en cas de dose excessive d’insuline, l’acidocétose en cas de dose insuffisante.

Publicité

Reconnaître une acidocétose diabétique

L’acidocétose diabétique est donc due à un manque d’insuline partiel ou total par rapport aux besoins de l’organisme. C'est une urgence métabolique grave. Lorsque le glucose ne peut pas être uitilisé comme source d'énergie, l'organisme va puiser dans les acides gras ce qui entraîne la libération de corps cétoniques (cétones) dans le sang. S'ils sont présents en quantité excessive dans le sang, ces cétones peuvent causer des troubles sérieux. Parmi les symptômes caractéristiques d'une acidocétose confirmée ; une soif très importante, une envie d’uriner fréquente, une profonde fatigue, des troubles visuels, une perte d’appétit doublée de troubles digestifs (maux de ventre, nausées, vomissements, etc.), ou encore des crampes et des troubles respiratoires. À terme, l’acidocétose peut déboucher sur un coma et mener à la mort.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité