Grossesse : les symptômes de nidation

Grossesse : les symptômes de nidation©iStock

En plein essai bébé, vous êtes à l'affût du moindre signe susceptible d'indiquer le début d'une grossesse ? Les premiers symptômes de la gestation peuvent survenir plus tôt qu'on ne le pense, car dès la nidation, le corps de la femme subit d'importants changements.

Publicité
Publicité

La nidation, qu'est-ce que c'est ?

Si la fécondation, c'est-à-dire la rencontre de l'ovule et du spermatozoïde, est la première étape de la grossesse, la nidation constitue, elle aussi, un moment crucial. Il s'agit, en effet, de la phase d'arrimage de l'œuf fécondé au sein de la paroi utérine, où il restera, si tout se passe bien, pendant 9 mois. Mais le voyage pour arriver jusque dans la cavité utérine est long et semé d'embûches ! Il ne faudra pas moins de 3 à 4 jours à l'œuf pour rejoindre l'utérus et quelques jours supplémentaires pour trouver l'emplacement idéal, c'est-à-dire ni trop près de l'entrée des trompes de Fallope ni trop près du col utérin. En tout, la nidation ne survient que 6 à 9 jours après la fécondation.

Publicité

La nidation, comment la détecter ?

Si le retard des règles représente le principal signe de la grossesse, d'autres manifestations peuvent toutefois être ressenties plusieurs jours avant. Certaines femmes, en effet, rapportent avoir présenté très précocement des symptômes de grossesse, tels que des douleurs mammaires, des nausées, des crampes utérines, une fatigue accrue... Il est également possible d'avoir quelques légers saignements génitaux au moment de la nidation : ils sont causés par l'implantation de l'œuf au sein de la muqueuse utérine. Mais il faut également savoir que de nombreuses femmes ne ressentent absolument aucun signe et découvrent leur grossesse à cause de l'absence de menstruations.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité