Alimentation anticholestérol : l’huile de colza

Alimentation anticholestérol : l’huile de colzaistock

Contrairement à ce que l’on serait tenté d’imaginer, le cholestérol n’implique pas nécessairement de faire un régime drastique. Bien sûr, l’alimentation anticholestérol préconise la restriction de quelques produits comme le beurre, la charcuterie, le fromage et la crème fraîche. Pour autant, un régime anticholestérol visant à faire baisser son taux de triglycérides peut tout à fait s’avérer gourmand et savoureux. 

Publicité
Publicité

L’huile de colza : top des aliments anticholestérol

Tout comme l’huile d’olive, l’huile de tournesol, l’huile de soja et l’huile de noix, l’huile de colza est particulièrement recommandée pour lutter efficacement contre le mauvais cholestérol et contre les risques de maladies cardiovasculaires. Très riche en acides gras insaturés (oméga 3, oméga 9, acides gras mono-insaturés et acides gras polyinsaturés), elle contient également des antioxydants et des vitamines K et E. L’huile de colza permet donc, d’une part, de diminuer le taux de mauvais cholestérol et, d’autre part, d’augmenter la production du bon cholestérol.

Publicité

Comment utiliser l’huile de colza dans le cadre d’un régime anticholestérol ?

Associée à d’autres huiles végétales comme l’huile d’olive, l’huile de colza convient parfaitement aux assaisonnements de salades et de crudités. Pouvant également être utilisée en cuisson, elle ne doit, en revanche, pas être chauffée au-delà de 150 °C. Les poissons et les légumes cuits au wok avec un filet d’huile de colza devront donc être cuisinés en cuisson très basse température.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité