Cataracte congénitale : le diagnostic

Pathologie affectant généralement la santé des yeux des personnes âgées, la cataracte peut néanmoins être congénitale. Elle se traduit par la perte de transparence du cristallin pouvant être causée par différents facteurs. Quels sont les symptômes qui doivent retenir votre attention, et comment est-elle diagnostiquée chez l’enfant ?

Publicité
Publicité

6391596-inline-500x333.jpg© Istock

Les causes de la cataracte congénitale

Cause significative de malvoyance chez l’enfant, la cataracte congénitale est dite idiopathique, c’est-à-dire d’origine inexpliquée, dans près d’un cas sur deux. Mais dans les autres cas, elle peut soit être héréditaire et toucher le gène en charge de la production des cristallines, soit résulter d’une infection contractée par la mère au cours de sa grossesse. La rubéole peut typiquement provoquer une cataracte congénitale.

Publicité

Les symptômes de la cataracte congénitale

Cette pathologie ne touche généralement qu’un seul œil mais elle peut être bilatérale dans de rares cas. Si vous remarquez un voile blanc recouvrant la pupille de votre jeune enfant ou même de simples petites taches sur le cristallin, il est possible qu'il souffre de cataracte. Il est alors recommandé de consulter rapidement car un diagnostic précoce est essentiel pour envisager une solution chirurgicale adaptée et préserver la santé des yeux de votre enfant.

Le diagnostic de la cataracte congénitale

Publicité

Le diagnostic de cette pathologie est complexe car les causes sont multifactorielles et l’atteinte de plusieurs gènes peut être envisagée. Il repose sur un examen complet de l’œil de l’enfant, le plus souvent sous anesthésie générale. Un test génétique a également été mis au point pour identifier rapidement le gène déficient et ainsi accélérer diagnostic et prise en charge.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité