Les principaux traitements contre la douleur

Les principaux traitements contre la douleur©iStock

La douleur est souvent un signal d'alarme. C'est la réponse physiologique du corps à une atteinte des tissus, des nerfs, des muscles ou des os. Elle peut être légère ou importante, aigüe ou chronique et peut souvent signaler la présence d'une maladie. Les traitements de la douleur sont souvent adaptés à son origine et à son intensité.

Publicité
Publicité

Les différents types de douleur et leur origine

La douleur a des origines ainsi que des niveaux d'intensité très différents. Des "stades" ou "paliers" sont définis afin d'évaluer la douleur : Palier I – douleur d'intensité modérée, Palier II – douleur d'intensité intermédiaire, Palier III – douleur d'intensité forte. La douleur peut être aigüe et d'intensité modérée, à la suite d'un choc ou d'un coup, de courbatures après un effort physique, de crampes qui disparaissent spontanément ou rapidement après l'administration d'un traitement local. Elle peut être chronique et d'intensité forte, d'origine inflammatoire, infectieuse ou cancéreuse. Il existe également des douleurs d'origine psychologique qui, même si elles ne proviennent pas d'une atteinte organique, peuvent être d'une intensité importante. Quelle que soit la nature et l'intensité de la douleur ressentie, son origine doit être déterminée et un traitement antalgique adapté doit être prescrit.

Publicité

Les principaux traitements médicamenteux contre la douleur

Une fois que l'origine et l'intensité de la douleur sont déterminées, un traitement adapté doit être prescrit. Il s'agit le plus souvent d'un traitement médicamenteux à base d'antalgiques administrés par voie orale, locale ou injectable. Les principaux traitements médicamenteux sont :

Pour les douleurs du Palier I – douleur d'intensité modérée :
- Le paracétamol
- Les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l'aspirine

Pour les douleurs du Palier II – douleur d'intensité intermédiaire :
- Le tramadol associé ou non au paracétamol
- Les médicaments à base d'opioïdes faibles comme la codéine
- Les anti-inflammatoires stéroïdiens comme la cortisone

Pour les douleurs du Palier III – douleur d'intensité forte :
- Le nefopam
- Les opioïdes mixtes et forts comme la morphine ou l'oxycodone
- Certains médicaments antidépresseurs
- Certains médicaments antiépileptiques
- Le MEOPA qui est un mélange de gaz médicaux

Les autres traitements contre la douleur

Publicité
Des traitements naturels ou alternatifs ont démontré leur efficacité chez des personnes pour qui le traitement médicamenteux a échoué ou qui ne veulent pas avoir recours aux médicaments. Le yoga associé à des exercices de respiration et de méditation ainsi que l'hypnose se sont montrés efficaces chez certains patients.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité