Les médicaments en traitement des vertiges

Publicité

Les vertiges ont des origines diverses et lorsqu’ils se répètent ou persistent dans le temps, un traitement médicamenteux est souvent nécessaire.

Publicité

© Fotolia

Origines des vertiges

Les vertiges sont souvent associés à des problèmes de l’oreille interne qui assure les fonctions d’équilibre. Les vertiges sont des troubles de l’équilibre qui donnent la sensation que l'environnement bouge ou se balance. Certaines personnes ont l'impression d'être sur un manège, d'être en état d'ébriété ou ont la sensation de tomber dans un trou. Ils peuvent être ressentis lors d'un mouvement de tout le corps, au lever ou au coucher, ou simplement en bougeant la tête. Leur fréquence ainsi que leur durée varient d'un individu à l'autre. Ils peuvent apparaître de façon isolée ou répétée. Ils peuvent faire l'objet d'un épisode unique ou persister dans le temps. On distingue plusieurs types de vertiges en fonction de leur origine et il peuvent être accompagnés de nausées, de vomissements, de bourdonnements d'oreilles, de maux de tête et de sueurs. Les trois principaux types de vertiges sont :
Les (VPPB) ou vertiges positionnels paroxystiques bénins
Les vertiges dus à une névrite vestibulaire
Les vertiges dus à la maladie de Ménière

Publicité
Le traitement médicamenteux des vertiges

Le médecin va effectuer un examen complet afin d’en déterminer l’origine et la gravité. Il prescrit généralement un examen ORL, des examens sanguins, un bilan cardio-vasculaire complet ainsi qu’un scanner ou une IRM et parfois un examen neurologique complet. Lorsque les vertiges persistent, le patient sera traité avec des médicaments anti-vertigineux. Les plus fréquemment prescrits sont :
- les acides aminés anti vertigineux comme l’acetylleucine
- les anti vertigineux analogues de l’histamine comme la Betahistine.

Le médecin peut également prescrire des médicaments qui vont soulager les symptômes associés comme des médicaments contre les nausées et les vomissements (médicaments anti-émétiques), des médicaments sédatifs et parfois des médicaments anti-histaminiques pour les vertiges et les nausées causés par le mal des transports. À noter qu'il arrive parfois que les vertiges deviennent si invalidants que le patient doit être hospitalisé.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité