Thyroide : les nodules calcifiés

Publicité

Les nodules thyroïdiens sont des petites excroissances qui se développent sur la glande thyroïde. Ils sont très fréquents chez les personnes âgées de plus de 65 ans et plus particulièrement chez les femmes. Certains de ces nodules thyroïdiens peuvent se calcifier. Bien qu’on en sache assez peu sur le sujet, il est intéressant de se demander, en cas de problème de thyroïde, les nodules calcifiés sont-ils fréquents ? Sont-ils graves et dangereux ? C’est ce que nous allons voir.

Publicité

© Fotolia

Thyroïde : les nodules calcifiés

Les nodules thyroïdiens sont susceptibles de se calcifier et donc de devenir durs comme des cailloux. Ce type de structure ne s’observe que rarement et uniquement chez des personnes âgées. Cette sensation de masse solide peut parfois faire croire à des métastases ganglionnaires d’un cancer du sein ou de l’estomac. Il n’est d’ailleurs pas impossible qu’un cancer soit présent puisque certaines tumeurs malignes de la glande thyroïde ont tendance à se calcifier. Néanmoins, le goitre thyroïdien présentant des nodules a tendance à entraîner une calcification nodulaire alors que, dans ce cas, aucun cancer n’est à redouter. Pour éliminer tout risque de cancer, il faut procéder à une biopsie qui permettra de déterminer s’il s’agit de nodules calcifiés bénins ou non.

Publicité
Symptômes provoqués par les nodules thyroïdiens calcifiés

Lorsqu’on présente des nodules thyroïdiens calcifiés, le premier symptôme est une gêne au niveau de la gorge. Plus ils seront volumineux, plus la gêne sera importante. Les nodules thyroïdiens peuvent même comprimer des structures vitales importantes telles que les voies respiratoires ou les vaisseaux du cou. Dans ce cas, cela entraînera des symptômes bien plus graves et une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité