Cancer de la prostate : un traitement hormonal ?

Publicité

Parmi les nombreux traitements possibles du cancer de la prostate, l'hormonothérapie peut être privilégiée dans certains cas. Lesquels ? En quoi consiste cette thérapie alternative ? Zoom sur le traitement hormonal du cancer de la prostate.

Publicité

© Istock

Cancer de la prostate : qu'est-ce que l'hormonothérapie ?

Le traitement hormonal du cancer de la prostate vise à administrer des substances hormonales synthétisées en laboratoire afin de ralentir, voire stopper, le développement des cellules cancéreuses qui affectent la prostate. En effet, la croissance tumorale est largement corrélée aux hormones mâles que sont la testostérone et la dihydrotestostérone (DHT). Pour inhiber les effets de ces androgènes, les médecins préconisent l'administration de différentes hormones : analogues de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH), anti-androgènes, antagonistes de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH), œstrogènes…

Publicité
Le traitement hormonal du cancer de la prostate : quand ?

Le recours à l'hormonothérapie est indiqué dans plusieurs situations. Seuls le type d'hormones et les dosages varieront en fonction des cas. Le traitement hormonal peut donc être utilisé en traitement de première intention du cancer de la prostate. Mais il peut également l'être au terme d'une prise en charge chirurgicale ou chimiothérapeutique de manière à diminuer au maximum les risques de récidives. A un stade avancé, l'hormonothérapie est parfois employée à titre palliatif pour soulager les douleurs du patient. Si ce type de thérapie n'offre pas de rémission totale, elle permet néanmoins de réduire les symptômes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité