Gorge qui pique : un symptôme de cancer ?

Publicité

Les picotements de gorge sont monnaie courante en période hivernale. S’il est vrai qu’il peut s’agir d’un premier symptôme de cancer de la gorge (cancer du larynx), une gorge qui pique peut avoir diverses origines. Afin d’éviter des frayeurs inutiles et de bien se soigner, mieux vaut consulter un ORL.

Publicité

Les symptômes du cancer de la gorge

En France, plus de 10 000 nouveaux cas de cancer de la gorge sont diagnostiqués chaque année. La maladie se manifeste d’abord par un mal de gorge, une voix enrouée et une toux. Le patient a des difficultés à avaler sa salive et les aliments et a l’impression d’avoir un corps étranger coincé au fond de la gorge. Au fur et à mesure que la tumeur grossit, la respiration est de plus en plus bruyante et difficile. Le corps étranger devient une masse palpable au niveau du cou. Une douleur à l’oreille apparaît, accompagnée d’une perte de poids.

Publicité
Les autres causes responsables du mal de gorge

Les picotements de gorge sont en général d’origine virale. Ils constituent un des premiers symptômes des rhinopharyngites (rhumes), des angines et de la grippe. Ils sont quelquefois causés par des bactéries, notamment les streptocoques. Le tabagisme, un reflux gastro-œsophagien, une allergie au pollen ou aux poils d’animaux, ainsi que la pollution peuvent aussi provoquer un mal de gorge.

Prise en charge du cancer de la gorge

Selon la taille, l’emplacement et la nature de la tumeur, le chirurgien optera pour un traitement médical, la radiothérapie ou la chimiothérapie. Ces traitements sont parfois combinés.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité