Cancer de l'estomac : comment se passe la biopsie

Le cancer de l’estomac est un cancer qui est diagnostiqué à partir de divers symptômes tels que des crampes à l’estomac, par exemple, mais aussi à l’aide d’examens spécifiques. Ce sont notamment une endoscopie et une biopsie qui permettent de confirmer le cancer gastrique. Mais comment se déroulent ces examens ?

Publicité
Publicité

5744512-inline-500x333.jpg© Istock

Cancer de l’estomac : diagnostic par fibroscopie

La fibroscopie, ou endoscopie œso-gastroduodénale, consiste à introduire dans l’œsophage et jusque dans l’estomac un tube souple (endoscope) composé de fibres optiques, de pinces et d’une mini-caméra. Ces outils vont permettre au médecin d’observer directement la paroi de l’estomac afin de détecter d’éventuelles tumeurs ou lésions. En effet, en cas de cancer gastrique, le chirurgien pourra repérer une zone ulcérée, un polype ou une zone anormalement épaissie. Cette endoscopie permet par ailleurs de localiser de façon assez précise le siège de la lésion, ce qui est fondamental pour entreprendre le traitement le plus adapté.

Publicité

Biopsie en cas de cancer de l’estomac

La biopsie est un prélèvement de tissu qui est réalisé au cours de la fibroscopie à l’aide des pinces intégrées à l’endoscope. Ce prélèvement sera analysé afin de déterminer avec une grande précision la nature exacte de la lésion observée. Pour s’assurer de la validité de la biopsie, une dizaine de prélèvements sont réalisés et étudiés. En définitive, seule la biopsie permet de poser avec certitude le diagnostic de cancer gastrique. Concrètement, le patient doit être à jeun et il ne doit pas consommer de tabac dans les heures qui suivent. Même si une hospitalisation n’est pas nécessaire, le patient ne pourra pas conduire après l’examen. La fibroscopie est le plus souvent indolore, mais un anesthésiant peut parfois être utilisé pour limiter les irritations.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X