Le glaucome congénital

Publicité

Le glaucome congénital est une affection de l’œil qui concerne environ un enfant sur 100 000. Cette augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil doit être rapidement traitée pour éviter une destruction du nerf optique et une cécité définitive. Le glaucome congénital est présent dès la naissance. Il présente donc certaines particularités qu’il est important de connaître pour savoir le repérer et le traiter correctement. 

Publicité

Le glaucome congénital, une pathologie de l’enfant

Le glaucome congénital est une pathologie présente à la naissance et qui entraîne assez peu de symptômes. En effet, chez les nouveau-nés, les tissus de l’œil sont souples, et la pression dans l’œil n’est pas encore très handicapante. Néanmoins, certains éléments doivent alerter les parents et amener à consulter un spécialiste en cas de doute : un larmoiement excessif, une photophobie (la lumière fait mal aux yeux), l’impression que les yeux sont anormalement volumineux, etc.

Publicité
Traitement du glaucome congénital

Le glaucome congénital est généralement dû à une anomalie, l’angle irido-cornéen permettant l’écoulement de l’humeur aqueuse étant fermé. Le traitement est donc d’ordre chirurgical : il consiste simplement à pratiquer une petite ouverture au niveau de l’œil. Il s’agit néanmoins d’une opération compliquée puisque, chez le nourrisson, les structures sont très petites et qu’il faut être extrêmement précis. C’est la raison pour laquelle l’opération se fait à l’aide d’un microscope. Suivi du glaucome congénital Les enfants ayant été traités pour un glaucome congénital devront suivre régulièrement des examens de contrôle. Cela est nécessaire pour éviter tout risque de récidive et l’apparition d’un glaucome, en particulier à l’adolescence.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité