Acouphènes : l'homéopathie est-elle efficace ?

Presque 13 millions de personnes souffriraient d’acouphènes par intermittence en France, et pratiquement 4 millions les subiraient en permanence. Les acouphènes ne sont donc pas une pathologie négligeable. L’homéopathie peut-elle être efficace pour les soulager ? 

Publicité
Publicité

Acouphènes et homéopathie : quelles solutions ?

L’homéopathie peut être efficace sur les acouphènes à condition de les traiter rapidement, dès leur survenue, et de prendre en compte leur cause. S’ils sont provoqués par du stress ou un événement traumatique, il est recommandé de prendre 1 dose d’Arnica Montana en dilution 15CH deux à trois fois par jour pendant 7 jours. Pour les acouphènes permanents, vous pouvez prendre trois fois par jour 3 granules de Chininum Sulfuricum 9CH et de Natrum Salicylicum 9CH jusqu’à amélioration des symptômes. Si vos acouphènes durent depuis plusieurs mois, il est possible de prendre trois à quatre fois par jour 2 à 3 granules d’Arscencium album 30CH ou d’Ignatia Amara 5CH.

Publicité
Acouphènes : quelles sont les causes ?

Il existe de multiples causes à la survenue des acouphènes. À partir de 50 ans, ils s’expliquent par l’irrémédiable dégénérescence de notre système auditif – nommée presbyacousie par les médecins. Néanmoins, les acouphènes peuvent être aggravés ou survenir plus tôt en cas de traumatismes (écoute de musique à un trop haut volume et/ou avec un casque, travail en atelier bruyant ou sur chantier, nuisances sonores diverses) ou si vous souffrez d’une maladie pouvant provoquer des acouphènes (maladie de Ménière, hypertension artérielle, otite, traumatisme crânien) ou encore par la prise de certains médicaments.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité