Conjonctivite du chat : comment la reconnaître ?

Les chats ont les yeux sensibles et ils peuvent eux aussi être touchés par une conjonctivite. La conjonctivite du chat est assez simple à diagnostiquer, car ses symptômes sont faciles à observer et ils sont similaires à ceux qu’on rencontre en cas de conjonctivite chez l’homme. Focus sur la conjonctivite chez le chat.

Publicité
Publicité

5650785-inline-500x332.jpg© Istock

Reconnaître une conjonctivite du chat

Le chat, lorsqu’il est victime d’une conjonctivite, présente des symptômes similaires à ceux observés chez l’homme. On retrouve donc des yeux rouges et irrités (le chat se frotte régulièrement avec sa patte) avec un écoulement oculaire plus ou moins épais. Il ne faut pas négliger cette inflammation des globes oculaires (qui peut être due à un virus de type herpès, une bactérie ou être consécutive à une allergie), car elle est parfois contagieuse et d’autres chats peuvent la contracter à leur tour en cas de contact. Le risque est limité, mais la conjonctivite peut avoir de lourdes conséquences (grave diminution de l’acuité visuelle) lorsqu’elle concerne un chaton ou lorsqu’elle n’est pas traitée rapidement.

Publicité

Traitement de la conjonctivite du chat

La conjonctivite se traite assez bien chez les chats, surtout si elle est rapidement prise en charge par un vétérinaire. Celui-ci prescrira un collyre ou une pommade adaptée à la pathologie décelée et en fonction de l’origine de la conjonctivite. Des anti-inflammatoires peuvent également être nécessaires en cas d’allergie ou des antibiotiques en cas d’inflammation d’origine bactérienne. De votre côté, outre l’administration du traitement vétérinaire, vous pourrez quotidiennement nettoyer soigneusement les yeux de votre chat à l’aide d’un collyre ou d’eau de rose déposée sur de la gaze.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité