Gluten : la différence entre l'intolérance et l'allergie

Publicité

Si le régime sans gluten est une tendance à suivre pour certains, il est pour d'autres le meilleur moyen de rester en bonne santé. Les personnes souffrant d'intolérance au gluten ou d'allergie au gluten doivent en effet consommer des produits sans gluten. Mais quelle est la différence entre ces deux affections ?

Publicité

© Istock

Le point sur l'intolérance au gluten

L'intolérance au gluten, également appelée maladie cœliaque, se traduit par des symptômes tels qu'une diarrhée chronique, une constipation, des douleurs abdominales, une fatigue importante, une perte de poids, une anémie, une dermatite herpétiforme, une neuropathie périphérique…
Il s'agit d'une maladie intestinale chronique qui, lors d'une consommation de gluten, entraîne une réaction immunologique anormale (lésions de la membrane intestinale notamment).
Au moindre doute, il est primordial de consulter un médecin pour qu'un diagnostic clair soit posé : maladie cœliaque, sensibilité ou allergie au gluten.

Publicité
Quid de la sensibilité et de l'allergie au gluten ?

La sensibilité au gluten n'engendre pas de lésions intestinales. Elle entraîne plutôt des troubles digestifs comme des ballonnements et des crampes abdominales qui, contrairement à la maladie cœliaque, disparaissent rapidement.
L'allergie au gluten est quant à elle plus grave puisqu'elle peut, dans le meilleur des cas, engendrer urticaire et démangeaisons. Il s'agit d'une véritable allergie alimentaire pour laquelle il est vivement conseillé de consulter un allergologue. Ce dernier peut, si besoin, prescrire des médicaments (sans gluten), mais il recommande généralement avant tout d'éliminer le gluten en suivant un régime à base d'aliments sans gluten.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité