Allergie : une maladie parfois d'origine alimentaire ?

Publicité

Parmi les maladies d’origine alimentaire, les allergies prennent une place croissante dans nos pays développés. Après avoir ingéré un aliment spécifique, un repas particulier, ou avoir passé un bon moment au restaurant, les symptômes sont parfois brouillons. Difficile de reconnaître l’allergie, l’intoxication alimentaire ou la gastro-entérite !

Publicité

Différencier les maladies d’origine alimentaire

Nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales : on rencontre ces quatre symptômes dans toutes les maladies d’origine alimentaire. Impossible donc d’en déterminer la cause. Pour s’orienter, d’autres signes sont évocateurs. La fièvre est plutôt l’apanage d’une gastro-entérite virale ou bactérienne ou d’une intoxication alimentaire particulière. Mais une urticaire, un œdème, des plaques d’eczéma, des difficultés à respirer, le nez qui coule, des picotements sur la langue, ou encore des palpitations cardiaques font tout de suite suspecter l’allergie alimentaire.

Maladies d’origine alimentaire : quels sont les aliments qui provoquent les allergies ?

Publicité

Certains aliments reviennent plus que les autres sur le devant de la scène. Lait de vache, œufs, arachides, crustacés et poissons, fruits à coques, soja, fruits exotiques, épices, sésame et additifs sont les stars incontestées de l’allergie alimentaire. Tests cutanés et prise de sang confirment l’existence d’une allergie. Le seul traitement efficace est d’éviter l’aliment incriminé. Parfois, il est difficile de savoir si l’aliment est présent dans certains plats, c’est pourquoi lors d’allergies graves, la personne garde un stylo auto-injecteur d’adrénaline à portée de main.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité