Pourquoi une allergie à un aliment donne des boutons ?

Publicité

Avant d’ingérer un aliment, on se frotte rarement la peau avec. Pourtant, lors d’une allergie alimentaire, il arrive qu’on se couvre de boutons ! Les aliments allergènes déclenchent des mécanismes qui expliquent ces poussées de plaques rouges.

Publicité

© Istock

Les symptômes provoqués par les aliments allergènes

Les symptômes de l’allergie alimentaire apparaissent en général dans les heures qui suivent l’ingestion de l’aliment allergène. Il arrive que le temps de latence soit plus long et que les manifestations allergiques se produisent le jour suivant. Une poussée généralisée de plaques rouges qui démangent, l’urticaire, est fréquemment associée à des douleurs abdominales et des diarrhées. Un eczéma peut aussi apparaître : les plaques sont sèches, localisées, pèlent et démangent très fortement. Lorsque des œdèmes surviennent, la vigilance doit être à son maximum : l’œdème de Quincke, gonflement localisé au niveau du cou et du larynx, peut être fatal.

Publicité
Quel est le rapport entre un aliment allergène et des boutons ?

Œufs, poissons, crustacés, lait de vache, soja, arachides, fruits à coques sont les aliments les plus souvent incriminés et le nombre de personnes allergiques ne cesse d’augmenter en France. Comme tout allergène, l’aliment allergène déclenche une réaction en cascade. Entre autres médiateurs inflammatoires, l’histamine est libérée massivement dans l’organisme et diffuse dans tout le corps par le sang. C’est ainsi qu’on se retrouve couvert de boutons sans avoir été en contact cutané avec l’aliment.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité