Un antibiotique accusé de doubler le risque d'épilepsie

Publicité

Des chercheurs britanniques mettent en garde contre les risques de devenir épileptique suite à la prise d'un antibiotique contre les infections urinaires.

Publicité

© FotoliaLes antibiotiques rendent-ils épileptiques ? C'est la question que se sont posés les chercheurs du Great Ormond Street Hosptial and University à Londres (Royaume-Uni). Au cours de leur étude, un antibiotique en particulier aurait montré des risques sur le développement du cerveau d'un enfant au point de le rendre épileptique si la mère en a consommé pendant la grossesse. Il s'agit de l'érythromycine, une molécule souvent prescrite chez les personnes allergiques à la pénicilline pour lutter contre les infections urinaires ou respiratoires.

Ne pas arrêter de prendre son traitement pour autant

Publicité
Pour cette étude, les chercheurs ont étudié les cas de 200 00 femmes enceintes dont un tiers prenait des antibiotiques. Résultat ? Les femmes ayant pris de l'érythromycine avaient deux fois plus de risque d'avoir un enfant épileptique que celles qui n'en prenaient pas. Malgré ces résultats, les chercheurs recommandent aux femmes de ne pas arrêter de prendre un traitement antibiotique si le médecin en a prescrit car "les risques d'une infection non soignée seraient encore plus catastrophiques".

Vidéo. L'infection urinaire expliquée en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité