Ménopause : maigrir pourrait diminuer les bouffées de chaleur

Publicité

Selon une étude américaine, perdre du poids à la ménopause pourrait entraîner une réduction des bouffées de chaleur de près de 63%.

Publicité

ménopause, surpoids, régime, bouffées de chaleur, poidsEt si surpoids et bouffées de chaleur étaient liés ? C'est ce que suggèrent les chercheurs de la North American Society (NAMS) aux Etats-Unis. Au cours d'une étude, ils ont comparé les cas de 40 femmes ménopausées obèses ou en surpoids, victimes d'au moins quatre bouffées de chaleur par jour. Une partie des volontaires a été soumise à un régime drastique. L'autre n'avait pas de consignes particulières sur l'alimentation.

Une bonne raison de perdre du poids
Les chercheurs rapportent que les femmes ayant suivi le régime ont perdu environ neuf kilos chacune. Comparées aux autres, elles ont eu une baisse de 63% des bouffées de chaleur (28% chez les autres). Selon eux, la corrélation est évidente et le régime est une solution efficace. A la fin de l'étude, les femmes ayant suivi le régime ont indiqué une satisfaction du résultat de 93%. Si suivre un régime drastique est difficile, savoir que cela peut réduire les bouffées de chaleur peut renforcer la motivation.

Publicité
Source : Behavioral weight loss for the management of menopausal hot flashes: a pilot study, The journal of the North American Menopause Society, 23 juin 2014.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité