Les loisirs qui aident à maintenir une bonne forme cérébrale

Publicité

Des chercheurs estiment que le déclin cognitif lié à l'âge peut être ralenti ou même partiellement restauré si les personnes âgées sont exposées à des activités mentalement stimulantes.

Publicité

© FotoliaA tout âge, il est important de stimuler le cerveau pour entretenir ses capacités cognitives. Les seniors sont particulièrement concernés par ce besoin, et le meilleur besoin de maintenir leur cerveau en forme reste sans doute les loisirs, mais pas n'importe lesquels. Selon des chercheurs de l'université du Texas, il est important de se tourner vers des activités enrichissantes, qui sont associées au maintien de la vitalité cognitive. Il est important de lier l'utile à l'agréable : un loisir qui plaît mais qui implique surtout un effort mental soutenu.

Les chercheurs ont fait appel à 39 personnes âgées et leur ont proposé différentes activités 15 heures par semaine pendant 14 semaines : un groupe a été assigné à une activité qui nécessite un nouvel apprentissage et un effort mental : la photographie, la couture ou les deux. Un autre groupe pratiquait la cuisine ou la discussion, des activités à faible défi qui ne nécessitent pas d'apprentissage actif. Enfin, un troisième groupe placebo étaient soumis à des tâches cognitives faibles comme écouter de la musique ou regarder des films.

Publicité
Des zones du cerveau davantage stimulées

Tous les participants ont subi une batterie de tests cognitifs et des scanners du cerveau en utilisant l'IRM avant et après les 14 semaines, puis un an plus tard. Les résultats ont montré que le groupe à "haut défi" bénéficiait d'une meilleure performance de mémoire. A l'imagerie, cette activité cérébrale importante se voyait dans plusieurs zones du cerveau associées à l'attention et au traitement de l'information. Un changement qui n'était visible dans aucun des deux autres groupes. Les résultats montrent ainsi l'effet "neuroprotecteur" de ces activité

Publicité
"Ils fournissent l'une des premières preuves que les activités de loisirs mentalement stimulantes peuvent réellement changer le fonctionnement du cerveau et qu'il est possible que de telles interventions peuvent restaurer la fonction cognitive à un état plus jeune", explique Denise C. Park, principal auteur de l'étude publiée dans le journal Restorative Neurology and Neuroscience. Cependant, les chercheurs veulent maintenant mener des études beaucoup plus grandes pour déterminer l'universalité de cet effet et comprendre qui peut le plus bénéficier d'une telle intervention.
tion.

Vidéo La maladie d'Alzheimer

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité