La vidéo qui va vous faire vivre une hallucination

La vidéo qui va vous faire vivre une hallucination©Joel Pearson/Youtube

Une vidéo mise au point par des chercheurs australiens génère une hallucination visuelle "universelle". Découvrez ce qu’elle cache !

Publicité
Publicité

Attention : ne regardez pas cette vidéo si vous souffrez de migraine, d’épilepsie ou de troubles psychiatriques.

Etes-vous prêt à vivre une hallucination visuelle ? Regardez cette courte vidéo, composée uniquement d’un point blanc et d’un cercle blanc épais clignotant rapidement sur fond noir. Au bout de quelques secondes, vous voyez des boules grises tourner dans le cercle, dans le sens des aiguilles d’une montre, puis en sens inverse. Cette hallucination, mise au point par des chercheurs en neuro-psychologie de l’université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) a quelque chose de remarquable : elle est "universelle". Autrement dit, elle sera perçue de la même manière, par n’importe qu’elle personne en bonne santé.

Publicité

Une hallucination causée par la persistance rétinienne

Mais comment cela fonctionne ? Cette hallucination repose sur le principe de la persistance rétinienne, qui explique que l’œil retienne en mémoire une image, pendant quelques centièmes de secondes. C’est cela qui va créer l’impression de boules grises en mouvement, générée par les "flashs" rapide de la zone blanche du cercle clignotant. L’œil y voit tantôt du blanc (le cercle), tantôt du noir (le fond) et ces deux images sont à l’origine de l’hallucination des boules grises. C’est grâce à ce principe par exemple que si vous regardez, même furtivement, une ampoule ou une lumière vive, celle-ci se projettera sur ce que vous regarderez juste après, pendant un temps très court.

Mieux comprendre les hallucinations liées à la maladie de Parkinson

Les chercheurs souhaitent utiliser cette vidéo pour mesurer scientifiquement et objectivement l’effet et la puissance des hallucinations sur le cerveau. Mieux, elle pourrait les aider à étudier et à comprendre les dysfonctionnements cérébraux liés à la maladie de Parkinson. Car les personnes qui souffrent de cette maladie neurodégénérative connaissent souvent des hallucinations. "Si nous utilisons ces modèles pour étudier leurs hallucinations, nous pouvons trouver ce qui peut les causer, et avec un peu de chance en apprendre plus sur les autres symptômes qui accompagnent naturellement les états hallucinogènes", révèle le professeur Joel Pearson, à l’origine de la vidéo, dans un communiqué de l’université australienne.

Vidéo. La maladie de Parkinson en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité