Jacques Chirac : une santé fragile depuis son AVC en 2005

Jacques Chirac : une santé fragile depuis son AVC en 2005©AFP Photos

L’ancien président de la République a été hospitalisé hier pour une infection pulmonaire. Retour sur son parcours de santé mouvementé, depuis l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime en 2005.

Publicité

A bientôt 84 ans, la santé de l’ancien président de la République (1995-2007) est préoccupante. Jacques Chirac vient en effet d’être hospitalisé pour une infection pulmonaire. Fragilisé depuis son accident vasculaire cérébral (AVC) en 2005, pour lequel il avait été hospitalisé en urgence, l’ex-chef de l’Etat a été la source de plusieurs inquiétudes médicales.

Publicité

Pertes de mémoire et anosognosie

En septembre 2011 , les proches du président révèlent qu’il souffre de pertes de mémoire et que sa parole est parfois mal maîtrisée. Une démence ou une maladie neurodégénérative est alors suspectée, mais ces symptômes pourraient également être la conséquence de son AVC de 2005. Car lors d’un tel accident, certaines zones du cerveau ne sont plus irriguées. Elles peuvent alors perdre leur capacité de fonctionnement même après rétablissement. Jacques Chirac semble aussi souffrir d’anosognosie, une incapacité à reconnaître sa maladie, qui peut se manifester après un AVC ou dans le cadre d’une maladie d’Alzheimer.

Opération des reins, crise de goutte et infection pulmonaire

Quelques mois plus tard, en janvier 2012 , sa fille adoptive Anh-Dao Traxel révèle que Jacques Chirac souffre de problèmes de mémoire mais aussi d’équilibre. En décembre 2013 , l’ancien président subit une opération des reins, apparemment sans gravité, selon ses proches. A cette intervention fait suite une nouvelle hospitalisation, en février 2014, cette fois-ci pour une crise de goutte, c’est-à-dire une inflammation des articulations due à un excès d'acide urique dans le sang. Puis, en décembre 2015 , Jacques Chirac est encore hospitalisé pour un contrôle général de son état de santé. Avant sa dernière hospitalisation hier pour une infection pulmonaire, le président semblait très fatigué. En avril dernier, le décès de sa fille Laurence l’avait manifestement affaibli. La dernière apparition publique de Jacques Chirac remonte à novembre 2014, où il était apparu éprouvé et diminué lors d’une cérémonie officielle.

Vidéo. L'AVC en images

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité