Des diurétiques réduiraient le risque de démence de 50 %

Publicité

Selon une étude américaine les médicaments pour la pression artérielle comme les diurétiques ou certains hypertenseurs réduiraient de moitié le risque de démence liée à la maladie d'Alzheimer

Publicité

Une nouvelle avancée dans la recherche pour le maladie d'Alzheimer. Les médicaments diurétiques et certains antihypertenseurs qui réduisent la pression artérielle, pourraient réduire de moitié le risque de démence. Les chercheurs de la Johns Hopkins University (Etats-Unis) ont obtenu cette conclusion au cours d'une étude sur les effets du gingko sur la maladie d'Alzheimer. Une recherche à laquelle participaient 3069 américains, âgés de 75 à 96 ans, sans problème cognitif au départ. Tous les volontaires prenaient soit des diurétiques appelés Ara II, soit des antihypertenseurs appelés inhibiteurs de l'enzyme d'angiotensine (ECA).

Au cours des résultats, les chercheurs ont constaté une diminution de 50% de la démence liée à Alzlheimer, après la consommation des diurétiques et des inhibiteurs de l'enzyme angiontensine. Un résultat aussi valable chez les patients qui présentaient déjà une démence légère. L'hypertension artérielle est un facteur déjà connu dans le développement de la démence. Les scientifiques encouragent les cliniciens à choisir les antihypertenseurs qui seraient non seulement plus efficaces pour contrôler la pression sanguine mais aussi dans la prévention du risque de démence.

Publicité
Source: Antihypertensive drugs decrease risk of Alzheimer disease , Neurology, 3 septembre 2013.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité