Alerte sur les ampoules à LED : elles pourraient donner mal à la tête

Publicité

Des chercheurs anglais alertent sur le risque de maux de tête majorés lors de l'exposition à des ampoules à LED à cause de leurs clignotements supérieurs aux autres ampoules.

Publicité

Si elles seraient meilleures pour l'environnement, les ampoules à LED pourraient être dommageables pour la santé. Selon le professeur Arnold Wilkins de l'Université d'Essex en Angleterre, elles causeraient des maux de tête parce qu'elles clignotent trop. Elles pourraient même provoquer des étourdissements seulement 20 minutes après avoir été allumées. Leur scintillement étant plus fort que celui des ampoules traditionnelles et même des lampes fluorescentes comme les néons, il oblige le cerveau à utiliser plus d'énergie pour travailler. L'alerte de ce chercheur survient alors que les ampoules hallogènes seront interdites à partir de septembre prochain en Angleterre.

Dans une étude publiée en 1988, le Pr Wilkins avait relevé que les néons clignotaient 100 fois par seconde ce qui doublait les risques de maux de tête pour les employés de bureau. Les ampoules à LED peuvent, elles, clignoter 400 fois par seconde. Outre les douleurs de tête, ces ampoules majoreraient le risque de voir double ou triple (de façon passagère).

Publicité
Des méfaits aussi sur la rétine

En janvier 2017, l'Inserm* alertait sur un autre danger liée cette fois à la lumière bleue émises par les ampoules à LED : la dégénerescence maculaire liée à l'âge (DMLA). La macula est une zone située au centre de la rétine. Dans leurs conclusions, les auteurs ont noté que ces ampoules engendraient un stress oxydatif dans l'oeil puis une dégénerescence de la rétine associée à un phénomène de mort cellulaire à l'intérieur de l'oeil.

*Institut national de la santé et de la recherche médicale

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité