7 types de nourriture qui s’attaquent à vos intestins

Publicité

Des chercheurs se sont penchés sur l'augmentation vertigineuse de l'utilisation des additifs alimentaires industriels et ont constaté un lien significatif avec l' augmentation de l'incidence des maladies auto-immunes.

Publicité

© FotoliaAvec l'évolution de la société, la nourriture change aussi pour devenir plus rapide à consommer, plus goûtue, plus grasse et plus facilement conservable : les aliments transformés. Mais cette nourriture de commodité peut avoir un prix plus dangereux qu'on ne l'évoque jusqu'ici selon des chercheurs de l'Institut de technologie d’Haïfa (Israël). Dans leur étude, ces derniers présentent des preuves que les aliments transformés affaiblissent la résistance de l'intestin en raison de bactéries, toxines et autres éléments nutritionnels hostiles.

Plus précisément, les chercheurs visent les additifs alimentaires industriels visant à améliorer le goût, l'odeur, la texture et la durée d'un aliment. Ces derniers ont découvert qu'au moins sept d'entre eux étaient en cause : le glucose, le sodium, les solvants graisseux, des acides organiques, le gluten, la transglutaminase microbienne (une enzyme qui sert de colle alimentaire) et de particules nanométriques. En s'attaquant aux intestins, ces nutriments augmenteraient la probabilité de développer des maladies auto-immunes, soit quand le système immunitaire s'attaque à ses propres cellules.

Publicité
Cause d'une centaine de maladies

Les chercheurs ont identifié plus de 100 de ces maladies, y compris le diabète de type 1, la maladie cœliaque, le lupus, la sclérose en plaques et la maladie de Crohn, en examinant leurs effets."Au cours des dernières décennies, il y a eu une diminution de l'incidence des maladies infectieuses, mais une augmentation de l'incidence des maladies allergiques, du cancer et des maladies auto-immunes," a déclaré le professeur Aaron Lerner, principal auteur de l'étude. "Puisque le poids de la génétique est insignifiant dans une période si courte, la communauté scientifique cherche les causes au niveau environnemental

Publicité
Ces maladies auto-immunes résultent de dommages au niveau de la paroi qui protège la muqueuse intestinale, provoqués par ces nutriments. Lorsqu'elle fonctionne normalement, cette paroi rend le système immunitaire imperméable aux bactéries, toxines, allergènes et autres agents cancérigènes. "Les agences de contrôle comme la FDA supervisent l'industrie pharmaceutique mais le marché de l'additif alimentaire reste sans surveillance", conclut le Pr Lerner qui espère que cette étude va "accroître la sensibilisation sur les dangers inhérents aux additifs alimentaires industriels".
els".

Video. Mieux diagnostiquer la maladie de Crohn


Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité