Sommaire

La mythomanie, c’est quoi ?

La mythomanie, c’est quoi ?Le terme "mythomanie" a été inventé en 1905 par Ernest Dupré, un psychologue, psychiatre et aliéniste français. Il désigne une personne présentant une tendance compulsive au mensonge et à la fabulation. "Un mythomane va altérer la vérité pour créer des histoires imaginaires", explique Renaud Da, psychologue. Cette pathologie peut être confondue avec d’autres maladies mentales (schizophrénie ou bipolarité).

Le mythomane se crée un personnage

Le mythomane se crée un personnageLes mythomanes sont des personnes qui ont besoin de se faire admirer pour se sentir exister. "Un besoin de valorisation narcissique qui peut cacher un manque de confiance en soi" traduit Renaud Da. Certains vont jusqu’à se créer un personnage pour se mettre en valeur auprès des autres lorsque la réalité ne colle pas avec leur fantasme.
Le cas Claude Romand : C’est l’un des cas de mythomanie les plus célèbres. Jean-Claude Romand, 49 ans sans travail, a fait croire à sa famille et ses amis qu’il était médecin, pendant des dizaines d’années. Lorsqu’il s’est rendu compte qu’il allait être démasqué, il a assassiné sa famille et ses parents avant de tenter de se suicider.

Il manipule l'autre

Il manipule l'autreUn mythomane ment et manipule son interlocuteur mais dans un but non nuisible à autrui. Il ment pour assouvir son besoin de puissance. "La démarche est la séduction et non la destruction de l'autre" explique Renaud Da. C'est donc le contraire du pervers narcissique qui est conscient de faire du mal et se fait passer avant les autres pour les anéantir. Le mythomane fait passer son image avant les autres pour qu’on l’apprécie. C’est par manque d'empathie, il n'en est pas conscient.

Il n'avoue jamais qu'il ment

Il n'avoue jamais qu'il mentMême si on lui prouve qu’il a tort, un mythomane n'avoue pas qu'il a menti. Le mensonge est compulsif chez lui. ll en a besoin pour exister, c’est pourquoi il n’arrête jamais. Comme ce sont des personnes à l'imagination débordante, ils inventent aussitôt une autre pirouette. Ils se retrouvent pris dans une spirale infernale. "Il faut imaginer qu’ils se débattent pour rester psychiquement en vie, c'est-à-dire pour mettre leur vie en adéquation avec leur fantasme de toute puissance" précise notre psychologue.

Il embellit la réalité

Il embellit la réalité "Les mythomanes veulent être admirés. Ils sont focalisés sur l'image qu'ils donnent, ils ont besoin de puissance et de prestige" explique Renaud Da. Voilà pourquoi ils ont tendance à embellir la réalité. Néanmoins, des personnes non mythomanes peuvent aussi vouloir exagérer les faits en racontant une histoire. Juste pour se mettre en valeur.

Un mythomane croit-ilà ses mensonges ?

Un mythomane croit-ilà ses mensonges ?On raconte souvent qu’un mythomane est une personne qui croit d’abord à ses mensonges. Mais ce n’est pas vrai. Tout d’abord parce que le mythomane est conscient qu’il ment. Si on lui prouve qu’il ment, il s’adapte à la situation et créer un autre mensonge.
Si la pathologie est sévère : "Il peut arriver que certains mythomanes aient une double personnalité, ils rentrent complètement dans le personnage qu'ils se sont créés. Dans ce cas, on est à la limite de la folie", souligne le psychologue.

Quelle attitude adoptée face à un mythomane ?

Quelle attitude adoptée face à un mythomane ?Pas facile de fréquenter une personne mythomane. Faut-il lui dire qu’on sait qu’elle ment ? Ou la laisser dans son fantasme ? "Faire comme si on est d’accord c’est prendre le risque que la situation empire, car c’est une pathologie" estime Renaud Da. Le mieux est de la convaincre de consulter... ce qui est loin d'être simple.

Menteur ou mythomane ?

Menteur ou mythomane ?Existe-t-il une différence entre les deux termes ? Oui ! "Ce n'est pas parce qu'une personne ment qu'elle est mythomane", indique Renaud Da, psychologue. Aujourd’hui l’expression mythomane s’est beaucoup vulgarisée. "Il est important de comprendre que la vraie mythomanie touche très peu de personnes en France et que c’est une vraie pathologie qui peut avoir de lourdes conséquences" justifie Renaud Da.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Vidéo : Comment demasquer un pervers narcissique

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.