Sommaire

Qu'est-ce qu'un furoncle fessier ?

Le furoncle fessier est un bouton rouge, dur et rempli de pus qui prend naissance à la base d’un poil dans la zone appelée « follicule pileux ». Cette dernière est une cavité dans laquelle est fabriqué le poil par assemblage de cellules par kératinisation. Elle contient également une glande qui produit le sébum, dite « glande sébacée ».

Le furoncle est provoqué par une infection aiguë et profonde du follicule pileux : au premier stade, nous parlons de « folliculite ». « Cette dernière évolue vers le furoncle lorsque l’infection se complique d’une nécrose des cellules de tout le follicule. La suppuration (caractéristique du furoncle) va permettre d’éliminer ces cellules mortes », explique le Dr Marc Perrussel, dermatologue et vénérologue.

Le furoncle est principalement causé par le staphylocoque doré. Notons que certaines personnes sont porteuses de ces bactéries présentes sur la peau, mais ne développent jamais de furoncles.

Ce type de bouton est susceptible d’apparaître partout sur le corps et particulièrement sur les zones poilues et sujettes aux frottements comme les fesses. C’est ce que l’on appelle le furoncle fessier. « Il ne faut jamais le manipuler pour ne pas risquer de faire pénétrer le staphylocoque doré sous la peau, ce qui pourrait déclencher une septicémie ou septis (une infection grave, généralisée, potentiellement mortelle) », explique le Dr Marc Perrussel, dermatologue et vénérologue.

Furoncle fessier chez l’enfant et le bébé

Tout comme chez l’adulte, le furoncle fessier se manifeste chez l’enfant et le nourrisson par un bouton rougeâtre et douloureux avec un centre jaunâtre sur la peau de la fesse. Il peut être causé par un manque d’hygiène, le port de vêtements trop serrés ou le fait de ne pas changer suffisamment les couches de bébé.

Il faut éviter que l’enfant ne se gratte ou ne tente de percer le furoncle. L’idéal est de protéger ce dernier avec un pansement. Le traitement consiste à désinfecter régulièrement la zone infectée et d’appliquer une pommade antibiotique.

À noter que les enfants diabétiques ou en surpoids sont plus à risque de développer des furoncles récurrents.

Quels sont les symptômes du furoncle fessier ?

  • Le furoncle fessier se localise sur la peau de la fesse. Toutefois, si vous présentez une tuméfaction douloureuse au niveau du sillon interfessier (dans la fesse) au-dessus du canal anal, il se pourrait que ce soit un kyste ou abcès pilonidal.
  • Le furoncle se manifeste par un bouton rouge autour d’un poil. Le bouton peut grossir en quelques jours : les furoncles vont de la taille d’un petit pois à celle d’une balle de golf. Une rougeur peut apparaître autour du furoncle. Par la suite, une boule jaunâtre va se former au centre du furoncle. Le furoncle laissera place à un cratère rouge (une fois le pus évacué) puis à une cicatrice parfois définitive ;
  • Le patient ressent localement les signes d’une inflammation : douleur, rougeur, tension ;
  • Il ne présente généralement pas de fièvre.

À noter que « s’il existe plusieurs furoncles localisés au même endroit, nous parlons d’anthrax fessier. Il survient souvent chez les patients immunodéprimés. Si les furoncles sont récurrents, nous parlons en revanche de furonculose. », explique le dermatologue.

Quelles sont les causes du furoncle fessier ?

Le furoncle fessier résulte d’une infection du follicule pileux par des bactéries présentes sur la peau : il s’agit dans la majeure partie du temps du staphylocoque doré (et plus rarement de streptocoques, coliformes ou encore de champignons). La première phase de l’inflammation se nomme « la folliculite ». Cette dernière évolue vers le furoncle lorsque les cellules du follicule se nécrosent : le pus du furoncle est formé de cellules immunitaires et de débris de cellules mortes.

Le furoncle est une inflammation profonde qui ne doit pas être confondue avec une simple infection de l’ostium folliculaire (orifice par lequel émerge le poil) appelée « ostio-folliculite ». Dans ce dernier cas, l’inflammation superficielle et vite résorbée.

Le furoncle se développe souvent sur la fesse, car il s’agit d’une zone de frottement (avec les vêtements notamment), c’est aussi une zone pileuse où sont favorisées la macération et la prolifération des bactéries surtout en cas de manque d’hygiène.

L’apparition du furoncle fessier est favorisée par une peau fragile de nature et des poils qui ont du mal à s’évacuer du follicule. Un contexte de fatigue et de baisse des défenses immunitaires accentue le risque de développer un furoncle fessier.

Si le furoncle récidive ou devient chronique (furonculose), il faut rechercher une cause plus profonde comme un déséquilibre immunitaire (lié à un diabète, la prise de traitements immunosuppresseurs, le VIH…) ou un manque d’hygiène.

Furoncle fessier : quels sont les facteurs de risques ?

  • Des frictions cutanées (les frottements ou le rasage des poils ou du duvet) : elles créent des portes d’entrée pour les bactéries présentes sur la peau. Les personnes qui pratiquent des activités comme le cyclisme ou l’équitation sont particulièrement à risque, et notamment si elles sont porteuses du staphylocoque doré ;
  • La transpiration importante ou l'hyper sudation ;
  • Une mauvaise hygiène (5) ;
  • La prise de traitements immunosuppresseurs ou corticoïdes ;
  • La présence d’un gîte staphylococcique où le staphylocoque doré est à l’état résident avec auto-infection à répétition (5) ;
  • Un contact avec une personne atteinte du staphylocoque doré (5).

Photo : staphylocoque doré

Photo : staphylocoque doré

Crédit : Content Providers(s): CDC/ Matthew J. Arduino, DRPH Photo Credit: Janice Haney Carr — This media comes from the Centers for Disease Control and Prevention's Public Health Image Library (PHIL), with identification number #11157. Note: Not all PHIL images are public domain; be sure to check copyright status and credit authors and content providers. Licence : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Staphylococcus_aureus_VISA_2.jpg

Furoncle fessier : quelles sont les personnes à risque ?

Tout individu peut développer un furoncle fessier quel que soit son âge et son sexe. Toutefois, certaines personnes sont plus à risque :

  • Les personnes immunodéprimées (infection au VIH) (5) ;
  • Les personnes atteintes d’un diabète de type 2 (5) ;
  • Les obèses ;
  • Les personnes sujettes aux dermatites atopiques telles que l’eczéma ;
  • Les personnes porteuses du staphylocoque doré et leur entourage.

Traitements : comment soigner un furoncle fessier ?

Les antiseptiques

Pour soigner un furoncle fessier isolé, des soins antiseptiques locaux (hexamidine ou chlorhexidine) suffisent : On commence par se laver les mains. On applique une compresse imbibée de produit qu’on laisse quelques minutes au contact de la lésion. Enfin, la lésion peut ensuite être protégée avec un pansement pour limiter le risque de contagion.

Les antibiotiques cutanés

Toutefois, si le furoncle persiste, un traitement antibiotique local peut être prescrit comme l'acide fusidique (Fucidine®) ou la mupirocine (Mupiderm® 2%).

L’antibiotique est à appliquer deux à trois fois par jour pendant 8 à 10 jours. Il est recommandé de protéger le furoncle d’un pansement après application.

Les antibiotiques oraux

L’antibiothérapie par voie orale peut être envisagée si :

  • le furoncle est particulièrement volumineux,
  • il y a plusieurs furoncles au même endroit (anthrax),
  • le furoncle s’aggrave,
  • le furoncle récidive (furonculose),
  • En cas de furoncle compliqué, le traitement comprend : Clindamycine (1,8 g/jour en 3 prises et jusqu’à 2,4 g/jour si poids > 100 kg) et Pristinamycine (1 g x 3 /jour) durant 5 jours (6).
  • En cas de furonculose :Clindamycine (1,8 g/jour en 3 prises et jusqu’à 2,4 g/jour si poids > 100 kg) et Pristinamycine (1 g x 3 /jour) pendant 7 jours (6).

Opération chirurgicale en cas de furoncle fessier

Si le furoncle persiste depuis plusieurs semaines, une intervention chirurgicale mineure peut être pratiquée sous anesthésique locale. Elle consiste en une incision de surface du furoncle afin de le vider du pus et de faciliter le drainage (3). Cette intervention peut laisser une cicatrice.

Furoncles fessiers : comment le traiter au naturel ?

Le fessier n’étant pas une zone délicate comme le visage, si votre furoncle est isolé et ne présente pas de complication, il est possible d’utiliser des remèdes naturels. Toutefois il est préférable de consulter un médecin si les symptômes sont plus aigus ou que le furoncle est multiple ou récidivant.

Les huiles essentielles

Contre le furoncle fessier, vous pouvez utiliser :

  • l’huile essentielle de Tea tree, reconnue pour ses vertus anti-microbiennes (2),
  • l’huile essentielle de lavande vraie aux propriétés anti-inflammatoires.

Appliquez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle sur le furoncle (renouvelez l’opération jusqu’à 3 fois par jour).

  • Mélange d’huiles essentielles contre le furoncle fessier : dans un flacon vide ajoutez :

- 60 gouttes d’HE de lavande vraie

- 60 gouttes d’HE de tea tree

- 30 gouttes d’HE d’ajowan et/ou de laurier noble (ces HE ont des propriétés anti-infectieuses).

Attention l’usage des huiles essentielles est contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante, les personnes épileptiques, les personnes hypersensibles ou présentant un cancer hormono-dépendant, et plus généralement celles ayant des problèmes de santé. Sauf avis médical, n'utilisez pas non plus d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans. Pour les enfants de plus de 3 ans, utilisez-les exclusivement sous contrôle médical.

L’Homéopathie

Dès les premiers symptômes, prendre 1 dose d’Hepar sulfuris calcareum 30 CH ainsi qu’une dose de Pyrogenium 9 CH par jour pendant trois jours.

Lorsque la tuméfaction prend une couleur rougeâtre : 5 granules de Siegesbeckia orientalis 5 CH 3 fois par jour ou 5 granules de Tarentula cubensis 9 CH deux fois par jour.

La phytothérapie

Vous pouvez prendre des infusions de fleurs de bardane ou d’échinacée. Ces plantes ont une action anti-inflammatoire. Elles préviennent et aident à lutter contre les affections de la peau.

Attention, les fleurs d’échinacée ont des propriétés immunostimulantes, elles sont contre-indiquées chez les personnes souffrant d’une maladie auto-immune ou d’une immunodépression ainsi que chez la femme enceinte.

La naturopathie

  • Des compresses d’oignon ou de citron : Vous pouvez utiliser un morceau d’oignon ou de citron à envelopper dans de la gaze. Appliquez ensuite la compresse sur le furoncle fessier. L’oignon et le citron ont des vertus antiseptiques. Remplacez la rondelle toutes les 3 heures environ. Renouvelez l’opération jusqu’à ce que le furoncle arrive à maturation.
  • Des compresses d’eau chaude pour accélérer la maturation : « On peut utiliser une compresse d’eau chaude pour favoriser la vasodilatation et l’expulsion du poil nécrotique », conseille l’expert de la peau.

Mode d'emploi : 4 fois par jour, pendant une dizaine de minutes. Séchez délicatement le furoncle en tapotant très doucement, puis appliquez un antiseptique. Placez ensuite une compresse stérile sur le furoncle fessier, couverte d'un pansement, jusqu'à la prochaine compresse d'eau chaude.

  • Consommez du chlorure de magnésium : mélangez 20 gr de chlorure de magnésium dans 1 litre d’eau. Boire 1 verre de ce mélange matin et soir.
  • Consommez des aliments riches en vitamine C et en zinc : ces oligo-éléments aident à renforcer l’immunité.
  • Évitez de manger trop d’aliments contenant des sucres ajoutés qui sont pro-inflammatoires. Privilégiez les aliments anti-inflammatoires tels que l’ail, le curcuma, l’oignon
  • Prendre des bains chauds permet aussi d’accélérer la maturation.

Le furoncle fessier est-il contagieux ?

« Un furoncle peut se propager sur le corps d’une seule et même personne ou bien d’une personne à une autre », rappelle le médecin. Dans tous les cas, le bouton laisse une cicatrice indélébile. Il évolue et se « vide » de son pus naturellement en huit jours.

Furoncle fessier : quand consulter ?

Consulter un médecin est nécessaire quand :

  • Le furoncle fessier est situé très près de l’anus (risques accrus de complications) ;
  • le furoncle est vraiment très gros et douloureux et/ou si l'inflammation s'étend autour du furoncle ;
  • les furoncles apparaissent de manière récurrente (furonculose) ou sur une surface de peau étendue (anthrax).

Furoncle fessier : comment l’éviter ?

Voici les gestes qui permettent de prévenir le furoncle :

  • L’hygiène doit être irréprochable et les zones qui pourraient macérer doivent être protégées, avec du talc par exemple, notamment lors d’une activité sportive.
  • Les sous-vêtements en coton sont à privilégier, car ceux en synthétique favorise la transpiration. De même s’ils sont trop serrés.
  • Les sous-vêtements ne doivent pas être partagés ou prêtés, comme les serviettes de toilette.
  • Le linge qui a été en contact avec la lésion doit être lavé à haute température pour éliminer la bactérie responsable du furoncle.
  • Une complémentation en zinc pourrait prévenir le furoncle notamment en cas de furonculose (4).

Faut-il presser un furoncle fessier ?

Ce conseil vaut pour tous les types de furoncles où qu'ils soient localisés. Il ne faut pas les toucher et encore moins essayer de les "presser" : vous risqueriez de propager l'infection. Mieux vaut le laisser mûrir et se vider naturellement.

Furoncle fessier à répétition : que faire ?

Si les furoncles fessiers sont récurrents, nous parlons de furonculose. Des traitements antibiotiques par voie locale et orale sont généralement prescrits par le médecin.

Des prélèvements permettent d’identifier la bactérie responsable.

Les traitements doivent être associés à des mesures d’hygiène intime stricte et à un lavage du linge à 90° C pour éviter la propagation de la bactérie.

Sources

Entretien avec le Docteur Marc Perrussel, dermatologue et vénérologue.

Furoncle et anthrax, A Damians Dhar, mds manuals, 2019

Thèse pour le doctorat de médecine : Étude de la prise en charge en ambulatoire es infections cutanées communautaires à staphylocoque doré », Benjamin Davido, 2010. Copier-coller le lien du PDF : http://www.bichatlarib.com/publications.documents/3489_100709-DAVIDO-THESE.pdf

Furoncle- assurance maladie- ameli.fr

1. Dirk M. Elston, « Furuncle/carbuncle », dans Infectious Disease of the skin, Manson Publishing Ltd, 27 mars 2009, 160 

2. L’effet de l’huile essentielle de tea tree sur la cicatrisation des plaies à l’aide d’un modèle de pansement, Karen B Chin and al., 2012 

3. Furoncle et anthrax, mayoclinic

4. Treatment of recurrent furunculosis with oral zinc. Brody I. Lancet. 1977 Dec 24-31;2(8

5. Prise en charge des infections bactériennes courantes, méthode de recommandation, HAS, février 2019

6. Prise en charge des infections cutanées bactériennes courantes, HAS, 2019

Voir plus
mots-clés : Furoncle fessier
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.