Furoncle fessier : comment le soigner ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLe furoncle peut apparaître à divers endroits du corps, là où les poils sont présents, et notamment au niveau des fesses. S’il ne faut jamais le percer, il peut être traité pour s’en débarrasser rapidement. Le point avec le Dr Marc Perrussel, dermatologue.
Furoncle fessier : comment le soigner ?©iStockIstock

Qu'est-ce qu'un furoncle fessier ?

Le furoncle fessier est un bouton rouge, dur et rempli de pus qui prend naissance à la base d’un poil. Il est provoqué par une infection principalement causée par le staphylocoque doré. Notons que certaines personnes sont porteuses de cette bactérie présente sur la peau, mais ne contractent jamais de furoncles.

Ce type de bouton est susceptible d’apparaître partout sur le corps et particulièrement sur les zones poilues et sujettes aux frottements comme les fesses. C’est ce que l’on appelle le furoncle fessier. « Il ne faut jamais le manipuler pour ne pas risquer de faire pénétrer le staphylocoque doré sous la peau, ce qui pourrait déclencher une septicémie ou septis (une infection grave, généralisée, potentiellement mortelle) », explique le Dr Marc Perrussel, dermatologue.

Furoncle fessier : quels sont les facteurs de risques ?

Les frictions cutanées peuvent créer des portes d’entrée pour les bactéries présentes sur la peau. Les personnes qui pratiquent des activités comme le cyclisme ou l’équitation sont donc particulièrement à risque, et notamment si elles sont porteuses du staphylocoque doré. La transpiration importante ou l’hypersudation et une mauvaise hygiène font aussi partie des facteurs de risques.

Photo : staphylocoque doré

Photo : staphylocoque doré© Creative Commons

Crédit : Content Providers(s): CDC/ Matthew J. Arduino, DRPH Photo Credit: Janice Haney Carr — This media comes from the Centers for Disease Control and Prevention's Public Health Image Library (PHIL), with identification number #11157. Note: Not all PHIL images are public domain; be sure to check copyright status and credit authors and content providers. Licence : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Staphylococcus_aureus_VISA_2.jpg

Traitement : comment le soigner un furoncle fessier ?

Pour soigner un furoncle fessier isolé, des soins antiseptiques locaux suffisent.

  • On commence par se laver les mains.
  • On applique une compresse imbibée de produit qu’on laisse quelques minutes au contact de la lésion.
  • Autre solution : « On peut utiliser une compresse d’eau chaude pour favoriser la vasodilatation et l’expulsion du poil nécrotique », conseille l’expert de la peau. Mode d'emploi : 4 fois par jour, pendant une dizaine de minutes. Séchez délicatement le furoncle en tapotant très doucement, puis appliquez un antiseptique. Placez ensuite une compresse stérile sur le furoncle fessier, couverte d'un pansement, jusqu'à la prochaine compresse d'eau chaude.
  • Enfin, la lésion peut ensuite être protégée avec un pansement pour limiter le risque de contagion.

À noter : le traitement du furoncle fessier peut nécessiter des antibiotiques. Le médecin peut aussi inciser le furoncle.

Le furoncle fessier est-il contagieux ?

« Un furoncle peut se propager sur le corps d’une seule et même personne ou bien d’une personne à une autre », rappelle le médecin. Dans tous les cas, le bouton laisse une cicatrice indélébile. Il évolue et se « vide » de son pus naturellement en huit jours.

Furoncle fessier : quand consulter ?

Consulter un médecin est nécessaire quand :

  • Le furoncle fessier est situé très près de l’anus (risques accrus de complications) ;
  • le furoncle est vraiment très gros et douloureux et/ou si l'inflammation s'étend autour du furoncle ;
  • les furoncles apparaissent de manière récurrente (furonculose) ou sur une surface de peau étendue (anthrax).

Furoncle fessier : comment l’éviter ?

Voici les gestes qui permettent de prévenir le furoncle :

  • L’hygiène doit être irréprochable et les zones qui pourraient macérer doivent être protégées, avec du talc par exemple, notamment lors d’une activité sportive.
  • Les sous-vêtements en coton sont à privilégier, car ceux en synthétique favorise la transpiration. De même s’ils sont trop serrés.
  • Les sous-vêtements ne doivent pas être partagés ou prêtés, comme les serviettes de toilette.
  • Le linge qui a été en contact avec la lésion doit être lavé à haute température pour éliminer la bactérie responsable du furoncle.

Faut-il presser un furoncle fessier ?

Ce conseil vaut pour tous les types de furoncles où qu'ils soient localisés. Il ne faut pas les toucher et encore moins essayer de les "presser" : vous risqueriez de propager l'infection. Mieux vaut le laisser mûrir et se vider naturellement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

« Reconnaitre un furoncle », Ameli

Les recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé (HAS) dans la prise en charge des infections cutanées bactériennes courantes, 2019 

Monsel G, Pourcher V, Caumes E. Infection cutanée bactérienne. EMC - AKOS (Traité de Médecine) 2017;13(1):1-7 [Article 4-0980]

La rédaction vous recommande sur Amazon :